Pacific Crest Trail : à la rencontre de l'Amérique profonde

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Un Toulousain vient de boucler une randonnée pédestre de plus de 4.000 kilomètres à travers les États-Unis.

Bernard Michel, un Toulousain de 55 ans, vient de boucler avec 5.000 marcheurs la Pacific Crest Trail, une randonnée pédestre à travers les États-Unis, plus de 4.000 kilomètres entre la frontière mexicaine et celle du Canada.

Alors que les États-Unis s'apprêtent à élire un nouveau président, il est intéressant de parler avec Bernard Michel car lui, vient de sonder l'Amérique avec ses pieds.

Bernard Michel et les deux autres randonneurs français, les Wild Frenchies, parlent d'une Amérique généreuse et hospitalière.
Les randonneurs étaient dans des régions semi-désertiques, l'Amérique rurale, Bernard Michel s'est même retrouvé nez-à-nez avec un ours et avec des Américains avec des autocollants Trump sur la casquette.

Vraiment, les États-Unis à l'état sauvage, comme on peut les imaginer depuis la France.

Pourtant quand on enlève l'autocollant de ces bêtes sauvages , on découvre des Américains hospitaliers, qui offrent toujours un endroit où dormir à nos valeureux marcheurs.

Y a-t-il un esprit américain ?

Effectivement, ils sont super open une fois que l’on a réussi à rentrer aux États-Unis.
Bernard Michel explique "même les supporters de Trump me prenaient en auto-stop !"

C'est révélateur de l'esprit américain et surtout de l'esprit Français, même quand on est censé traverser l'Amérique à pieds, de temps en temps on fait de l'auto-stop.