Un vent de fraîcheur souffle sur l'ENA

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Les élèves de l'Ecole nationale d’administration sont désormais invités à faire des stages dans des start-up du numérique.

C'est une formidable nouvelle ! On peut saluer la direction de l'ENA pour sa réactivité - car Internet a été inventé il y a seulement mille ans - et se réjouir qu'en 2016 les énarques se forment aux nouvelles techniques de management des start-up.

Cela devrait permettre à nos futures élites d'acquérir une plus grande souplesse intellectuelle, alors qu'ils ont plutôt la réputation d'être rigides. Je rappelle que suivant les critères de l'ENA, un punk aujourd'hui c'est Bruno Le Maire qui est un vrai rebelle puisqu'il a récemment proposé de supprimer l'ENA.

Une proposition choc, formulée 20 ans après avoir eu lui-même son diplôme de l'ENA ! On voit qu'avec Bruno Le Maire les réformes n'attendent pas ! Il n'est d'ailleurs pas le seul à avoir proposé de supprimer l'ENA, signe que les élections approchent.

Mais ce qui est quand même formidable c'est que l'ENA entend les critiques et réagit en envoyant ses élèves faire des stages dans des start-up. La France peut être rassurée : les énarques vont progresser au baby-foot, au ping-pong, ils vont se faire masser à la pause déjeuner et ils boiront des bières entre collègues en écoutant de la musique de jeune !

De la musique de jeunes comme... les Rolling Stones, parce que je pense que c'est ça qu'un énarque choisirait si on lui demandait "c'est quoi la musique qu'écoute les jeunes ?" D'ailleurs, la direction de l'école reconnaît qu'il y a encore un décalage culturel avec les start-up puisque les premiers stagiaires énarques sontn parait-il faitn souvent bizutés !

Je ne sais pas comment on bizute un Enarque. Peut-être en lui faisant gober un Flamby ?!