Crufiture française : moins on en a, plus on l'étale !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Fabrice Krencker, étonnant confiturier alsacien, a découvert une nouvelle façon de fabriquer de la confiture.

En feuilletant l’Alsace, on peut découvrir un étonnant confiturier alsacien, Fabrice Krencker, qui a découvert une nouvelle façon de fabriquer de la confiture.

Il ne cuit plus ses fruits et son sucre dans un bon vieux chaudron, il les met dans une serre au soleil et obtient sa confiture par évaporation.C’est tout nouveau et ça s'appelle la Crufiture.
L'intérêt de la crufiture est que lorsque l'on on élimine la cuisson, on garde toutes les vitamines et on a encore plus le goût du fruit. 

C’est encore meilleur cru que cuit, qui l'eut crû ?

En tous cas, les crufitures de Fabrice devraient exalter les papilles et les paillettes, les stars comme Demi Moore, Beyoncé ou même Gwyneth Paltrow, ne jurent plus que par la nourriture crue.
A Hollywood, les oiseaux font "cru cru" au lieu de faire "cuit cuit". Il est complètement dans l’air du temps. 
Même en Angleterre, Kate Middelton a, elle aussi, cédé à l’appel du cru.

Fabrice Krencker n’a pas inventé la crufiture pour voir Kate ou Beyoncé débarquer pour une dégustation mais si il avoue que ce serait sympa. Il l’a surtout faite, parce que c’est écologique. Le cru signifie qu'il n'y a donc aucun besoin en électricité. Ce n’est pas avec ça qu’on va refermer la couche d’ozone, mais c’est un très bon début.

Comment ça se fabrique exactement ? 

C’est un procédé compliqué. Fabrice, l’homme qui murmurait à l’oreille des tartines, a écouté la nature.
Il s'est inspiré de la fabrication du miel et avoue avoir copié pompé sur les abeilles qui, elles, pompent les fleurs. C'est ce qu’il faut retenir.