Ça vaut le détour - De la tyrolienne en Savoie

  • A
  • A
Ca vaut le détour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Chaque jour, pendant l'été, Europe 1 vous fait découvrir un endroit caché sur la route de vos vacances.

Accrochez-vous, nous partons faire de la tyrolienne dans les Bauges, dans la petite station savoyarde d'Aillon-Margériaz. C'est ici, à 1.300 mètres d'altitude qu'est installée la cascade de tyroliennes : 18 tyroliennes de toutes les longueurs, au milieu d'un parcours d'accro-branches.

Ici, c'est un peu le royaume des sensations fortes. Tout le parcours de 2 km à travers les arbres et face aux montagnes des Bauges, est jalonné de tyroliennes, de ces moments où on s'accroche et où on lâche prise. Ni une, ni deux, ni trois, la cascade, ce sont 18 tyroliennes, dont deux à grandes vitesses. Évidemment, ce sont les plus impressionnantes, selon Marie Duperrier, une des opératrice du parcours. "La plus grande fait 300 mètres, à 35 mètres de haut et on va à 45-50 km/h. C'est du fun ! Vous allez faire le plein de sensations fortes. Vous êtes très haut, vous allez prendre de la vitesse et vous en prenez plein les yeux", promet-elle.

tyrolienne2

Mais avant tout, il faut bien s'accrocher. C'est l'opération mousqueton qui commence. Et au début, ce n'est pas toujours évident. N'est-ce pas Claudine ? "J'ai un peu peur… Même très peur", confie-t-elle dans un rire nerveux. Pourtant, on apprécie rapidement d'évoluer dans les arbres, puis de rallier la plate-forme suivante à toute vitesse et en quelques secondes. "Les deux mains sur les poignées et les bras bien tendus. Allez profite bien !", encourage la monitrice. 

tyrolienne1

Les enfants, comme Anakin et Grégory, adorent ça. "C'est trop bien, il n'y a pas d'autres mots", assurent-ils. Les adultes aussi, comme Didier et Cathy, sont également séduits par le panorama. "C'est royal, grandiose ! Il n'y a que du vert, des montagnes, de beaux petits villages… Les cloches des vaches sonnent de partout", s'émerveillent-ils. Même Claudine, qui avait si peur avant de s'élancer, est conquise. "Oui, je l'ai fait ! C'est impressionnant ! Ma foi, j'ai vaincu la peur", sourit-elle. 

tyrolienne4

Le parcours dure de trois heures. L'attraction est possible à partir de 8 ans. Sans contrainte qui plus est, car pour ceux qui ne parviendraient pas à surmonter leur appréhension, il existe plusieurs échappatoires. Le retour se fait alors au milieu des vaches et des foins en train de se faire.

Chronique réalisée par Jean-Luc Boujon