Ça vaut le détour - Une dégustation de vin dans un arbre

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque jour, pendant l'été, Europe 1 vous fait découvrir un endroit caché sur la route de vos vacances.

Une dégustation perchée à environ 11 mètres du sol… Ici, au Château Rayne-Vigneau, grand cru classé de Sauternes, cette idée est née d’une rencontre entre la direction de cette propriété viticole et des spécialistes des loisirs arboricoles de la région… A l’entrée de la propriété, un magnifique cèdre, une table suspendue en hauteur dans ses branches… C’est là que l’on vous propose de grimper. Attention, pas d’ascenseur mais un moniteur chevronné pour vous encadrer : Vincent Gallet. "Il n'y a pas d'escalier, pas de joli colimaçon qui tourne autour de l'arbre, pas de cabane perchée, rien de tout ça. C'est la technique des élagueurs : vous avez une corde qui passe au-dessus de chacune des branches. Une extrémité est accrochée à votre baudrier, et sur l'autre brin de la corde, vous avez un auto-bloquant qui vous assure la sécurité. Il s'agit simplement de monter à la corde, non pas à la force des bras mais à la force des jambes. On s'auto-hisse", explique-t-il. 

place2

Premières consignes au pied de l’arbre pour les visiteurs du jour. "Voici un baudrier. On l'enfile comme une culotte, comme un pantalon. En ce qui concerne les cordes, ne vous inquiétez pas, elles tiennent des éléphants. C'est normé pour cinq tonnes", précise Vincent Gallet. Quelques minutes d’effort pour se hisser jusqu'à cette table suspendue, et avant même de déguster le vin de la propriété, les sens sont en éveil pour profiter de ce panorama exceptionnel à 360 degrés. "Vous voyez sur la partie gauche toute la vallée de la Garonne avec une partie de l'appellation Sauternes. Au loin, l'entre-deux mers. Sur la droite, Bordeaux", décrit Vincent Labergère, directeur du Château Rayne-Vigneau.

place

Et dans cet écrin de verdure, Soizic et Rose, deux copines, ont décidé de s’offrir cette dégustation très originale. "On est installée sur une table suspendue par des cordes, dans le vide… Des dégustations classiques, j'en ai fait, mais là c'était pour se donner un défi en plus", racontent-elles. "Le fait d'être dans le vide, on est vraiment centrés sur le vin et on est sur des perceptions différentes. Je ne goûte pas le vin de la même façon", souligne Vincent Labergère. 

Pas besoin d’être un athlète de haut niveau pour cette dégustation perchée que l’on peut s’offrir pour 33 euros par personne, dans cette superbe propriété du vignoble bordelais.

Stéphane Place

Les émissions précédentes