Un train à vapeur d'eau pour remplacer les vieilles locomotives

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Une innovation ferroviaire ce matin : On va pouvoir remplacer les vieilles locomotives diesel par des trains silencieux et non polluants.

Oui, une innovation ferroviaire qui, pour une fois, n’est pas liée à la vitesse, mais à l’environnement.

On l’oublie, mais il y a encore beaucoup de lignes de chemin de fer non électrifiées, sans caténaires, où ne circulent que des trains diesel. Donc ils polluent autant, si ce n’est plus, que les voitures. Et c’est la même chose partout dans le monde.

Désormais, il existe un nouveau type de train, alimenté cette fois par une pile à hydrogène. Donc qui génère de l’électricité et ne rejette que de la vapeur d’eau.

Il est aussi efficace que les locomotives actuelles ?

Oui : 140 km/h en vitesse de pointe. 300 passagers. 600 Km d’autonomie. Donc quasiment les mêmes chiffres qu’un TER. C’est le tout premier train de voyageurs à fonctionner à l’hydrogène. Il est français puisqu’il a été conçu par Alstom. Et il vient de réussir son baptême du feu entre deux villes allemandes.

Pourquoi allemandes et pas en françaises ?

Parce que contrairement à la France, l’Allemagne a un réseau ferré très peu électrifié. Du coup, ils se retrouvent avec plus de 4.000 locomotives diesel. C’est énorme, je vous laisse imaginer la consommation de carburant.

Or remplacer des trains diesel par des modèles à l’hydrogène, sera toujours moins cher que d’installer des kilomètres de caténaires au-dessus des voies. Et nous voyagerons enfin en silence dans les TER.