Réchauffement climatique : faire briller les nuages permettrait de sauver la grande barrière de corail

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Il y a deux semaines, on annonçait que les deux tiers de la grande barrière de corail étaient dévastés à cause du réchauffement climatique.

Il existe un petit d’espoir avec une solution radicale pour refroidir les eaux.

Une solution tellement folle qu’elle pourrait marcher.

L’idée est d’illuminer les nuages au-dessus de de la grande barrière de corail parce que des nuages plus brillants vont beaucoup plus réfléchir les rayons du soleil, donc renvoyer plus de chaleur.

Ce qui permettrait de refroidir les eaux juste en dessous. Et donc, on l’espère, recolorer les coraux blanchis par le réchauffement de l’océan.

Mais comment on illumine, comment on fait briller des nuages ?

Avec du sel ! Ce n’est pas une blague. C’est très sérieux.

Des bateaux vont récupérer le sel de l’eau de mer, l’envoyer dans les nuages bas qu’il y a le long des côtes. Le sel va densifier le nuage, le rendre plus clair et plus brillant.

Ce sont des chercheurs de l’institut de Science Marine de Sydney en Australie qui travaillent sur ce projet. Selon eux, c’est ce qu’il y a de plus efficace puisque l’on n’arrive pas à inverser la courbe du réchauffement climatique.

On a déjà essayé d’autres méthodes ?

Oui, par exemple de dépolluer les eaux ou encore de limiter la pêche. Mais ça n’a pas suffi, les coraux continuent de blanchir. Et si le phénomène persiste, ils finiront par mourir.

Il a été démontré que les coraux peuvent retrouver leur couleur si l’eau refroidit. Mais pour cela il faudrait baisser la température globale. Ce qui est loin d’être simple quand des pays comme les États-Unis ou la Chine traînent des pieds.

Donc les Australiens prennent leur destin en main en jouant directement avec les nuages pour refroidir les eaux.