Les fourmis fidjiennes à l'origine de l'agriculture

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On pensait que c’était l’homme qui avait inventé l’agriculture, non, ce sont les fourmis.

Et en particulier les fourmis des îles Fidji.

On vient de découvrir qu’elles ramassent des graines, qu’ensuite elles les sèment, puis elles défèquent dessus pour faire de l’engrais et quand les fruits sont murs, elles les cueillent, les mangent et replantent les graines.

C’est très sérieux. Ce sont des scientifiques de l’université de Munich qui l’ont découvert. Selon leurs calculs, les fourmis fidjiennes cultivent depuis plus de trois millions d’années. Donc bien avant que l’homme invente l’agriculture puisque nous cultivons depuis un peu plus de 10.000 ans seulement.

Quel type de fruits cultivent-elles comme ça ?

Ce sont de petites plantes qui poussent sur les branches d’arbres beaucoup plus grands (c’est un parasite comme du gui). Sauf qu’à la base, leur tige forme une grosse boule creuse.

On se demandait pourquoi ces boules étaient infestées de fourmis. On a découvert que les fourmis les faisaient pousser et qu’elles les utilisent à la fois comme refuge et comme garde-manger.

Elles vivent dedans ?

Oui. Une colonie peut cultiver des dizaines de plantes, sur plusieurs arbres, avec des pistes qui relient chaque structure. En fait, c’est comme des petits villages agricoles, perchés dans les arbres.

On l’a appris à l’école : les fourmis savent élever des pucerons et les traire. Maintenant, on apprend qu’elles savent aussi cultiver des vergers. Plus intelligentes qu’on le croit ces petites bêtes.

Pour plus de détails, cliquez ici.