Mondial 2022 : le Qatar planche sur la conception de ses stades avec des imprimantes 3D

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Innovation : le Qatar planche déjà sur la conception de ses stades pour la coupe du monde 2022 avec des imprimantes 3D

Les imprimantes, ce n'est pas pour construire les stades eux-mêmes mais pour construire des maquettes qui vont servir à faire des tests de température, de lumière et de design.
Ce ne sont pas des jouets d'amateurs car ces stades sont représentés au 1/300è dont l'assemblage prend un mois, ils sont d'ailleurs conçus au millimètre près avec l'université de Doha.

Si le Qatar mise autant sur la technologie, c'est parce qu'il doit construire huit stades au total pour accueillir la compétition en 2022, surtout qu' il va falloir composer avec le climat désertique local.
Il y a donc un énorme enjeu économique et de confort pour les spectateurs mais également pour les sportifs. Existe aussi la question de la qualité des pelouses.

Comment sont testées ces maquettes ?

Elle sont placées dans une soufflerie, une sorte de tunnel, et des rayon laser mesurent les flux  d'air pour voir comment ils circulent à l'intérieur et autour des maquettes.

A quoi ça sert ?

Ça sert à évaluer dès à présent la  température à différents endroits du stade que ce soit sur le terrain ou dans les gradins en fonction du nombre de spectateurs et de l'ensoleillement.
L'idée bien sûr c'est de concevoir des stades irréprochables sur le plan de la ventilation naturelle pour ne pas avoir trop chaud et sans utiliser de climatisation.

Il faut également que ces stades restent lumineux à cause de la pelouse notamment, qu'il n'y ait pas de problème de poussière, à cause de possibles tempêtes de sable dans la région.

Bref le Qatar mise gros et cette coupe du monde 2022 est en voie d'être la plus coûteuse de toutes.