Russie : le Kremlin lance sa propre marque alimentaire

  • A
  • A
Derrière le buzz est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

À compter du mois de javier, le Kremlin lancera sa propre marque alimentaire appelée Qualité Kremlin.

Dans la presse internationale, on a connu les "Steak Trump", on va bientôt découvrir les yaourts Poutine.

En tous cas les yaourts Qualité Kremlin, c’est le nom de la marque que va bientôt lancer le gouvernement Russe. Dès janvier, ces nouveaux produits seront distribué dans les supermarchés et via une boutique en ligne. Il y aura des yaourts, de la crème fraîche ou encore le doux fromage Adygeya dont Poutine raffole selon le site internet du Fabricant. En fait, ces produits existent déjà, ils sont produits exclusivement pour le président russe et les membres de l’administration, du gouvernement.

C’est la marque des chefs ?

Exactement. Une survivance de l’époque soviétique où les hauts cadres du régime communiste ne voulaient pas manger les même produits, souvent mauvais, que le reste de la populace. Ils se sont donc réservés des fermes prospères, variées, bi et qui produisaient uniquement pour l’élite. Ça existe toujours aujourd’hui, ces producteurs fournissent le gouvernement, la Douma et le conseil de la fédération de Russie. 

Officiellement, Poutine veut offrir ce meilleur à tout le monde, démocratiser l’excellence gastronomique et le bon goût version Kremlin. C’est ce récite une porte-parole depuis deux jours dans les médias. Tout le monde pourra goûter ces trésors qui ne seront pas plus cher que le commun des produits.

Comment faire de la com’, en faisant du profit…

C’est sûr que l’on pense tout de suite au style Donald Trump, qui avait lancé ses steaks et même son eau minérale, la Trump Water. Ça n’avait pas marché mais imaginez la tentation de recommencer sous la marque Maison-Blanche. C’est exactement ce que fait Vladimir Poutine avec la Qualité Kremlin, qui a déjà testé des chocolats écureuil Kremlin, et même envisagé une ligne de cookies Kremlin ou encore de la limonade, histoire de concurrencer le soda américain. À Noël, ce sont les ours du Kremlin, des chocolats, qui seront fabriqués. Peut-être que Donald Trump en recevra un petit ballotin.