Aérobic, emballage de colis, flash mob...Une journée de soutien à Emmanuel Macron

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Brigitte Macron est l'invitée de Commandeur News pour décrire comment elle soutient son mari dans la course à la présidentielle. A moins que ce ne soit Amanda Lear qui ait usurpée l'identité de l'épouse de l'ancien ministre...

- Julie : En effet, alors que l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande ne s’est toujours pas déclaré candidat, les intentions de vote en sa faveur demeurent très élevées. On rejoint tout de suite Brigitte Macron, sa femme et première supportrice !

- Brigitte/Amanda : Tou tou tou you tou ! Macron ! Tou tou tou you tou ! Macron ! Oh pao pao pao pao Macron !

- Julie : Mais qu’est-ce que vous faites, Brigitte ?

- Brigitte/Amanda : Avec Emmanuel, on participe à une séance d’aérobic, après dans la matinée, on va aller emballer des colis chez Vente privée, et cet après-midi on fait un flash-mob sur le tarmac de Roissy-Charles-de-Gaulle ! On est toute une petite bande, chacun s’est fait dessiner une lettre et un chiffre sur les fesses, et quand on se met côte à côte et qu’on baisse nos pantalons, ça fait "Macron 2017" ! Ça va réveiller la Police de l’Air et des frontières, notre petite blaguounette !

 Elle poursuit : Hashtag "Fautvivreavecsontemps" Julie ! Si c’est pour faire la campagne à Pépé Juppé, merci du plat ! (Elle souffre) Attendez, j’enlève mes baskets, comme une idiote je les ai prises en taille 48. J’ai le pied tout serré dedans.

- Julie (Très dubitative) : C’est bien Brigitte Macron que j’ai en ligne ? (Sèche) Ce serait pas plutôt Amanda Lear ?

- Amanda (Haussant la voix) : Oh mais non d’une pipe à tabac ! Y’a que vous qui me démasquez Julie ! Tout le monde n’y voit que du feu ! J’ai déclaré dans la presse que j’arrêtais ma carrière, faut bien que je m’occupe ! (Un léger temps, nuançant) Bon c’est vrai que des fois, y’a des petits quiproquos. Tout à l’heure avec Manu, on arrive à la salle de sport, je sentais bien un regard bizarre autour de nous… (Ton rieur) Ça faisait une demie heure que je papotais dans les vestiaires pour homme ! J’étais sur mes petits soucis de prostate, je m’étais rendue compte de rien ! (Un temps, voix très grave) La vie est mal faite, hein ?!

- Julie : Mais où est passée la vraie Brigitte Macron, Amanda ?!

- Amanda : Elle est au musée Grévin ! (Enchaînant) Non je ne sais pas ma Julie chérie. On aurait retrouvé une jambe à Clermont-Ferrand, et un bras à Saint-Nazaire ! De toutes façons, Brigitte a toujours été très dispersée ! Je vous laisse Julie, j’ai mon slip Kangourou qu’est tout mouillé, je vais le passer au sèche-cheveux sinon il va me dégueulasser mon sac à main !