Comment assister à un mariage en pleine conscience ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Assister à un mariage peut être l'occasion d'unir en soi, symboliquement, les parties de nous qui ont besoin de se redire oui.

Anne, ce week-end, vous étiez de mariage…

Oui, ce week-end, je suis allée entourer deux amis chers à mon cœur pour célébrer leur union, qui ont eu le bon goût de se marier dans le beaujolais ! Très vite, les tongs remplacent les escarpins et on se retrouve à faire la chenille sur Patrick Sébastien, entre la grande-tante et le petit cousin qui a sifflé tous les fonds de verre.

Très bien Anne, mais quel est le rapport avec le développement personnel ?

Mais au-delà d’un open-bar champagne, un mariage peut aussi représenter un magnifique terrain d’évolution pour chacun. Si, si. Si je choisis de regarder cet événement avec les lunettes du développement personnel, je peux le vivre de manière consciente. Et plutôt que d’aller en traînant les pieds au mariage de cette cousine éloignée, choisir en conscience de me faire témoin actif et symbolique de l’union de ces personnes devant moi, en saisissant la belle opportunité que représente cette invitation pour moi aussi, de célébrer une union en moi. En me demandant intérieurement, à quoi je dis oui dans ma vie ? Ou à quoi je redis oui ? Quelles sont les parts de moi que j’ai envie d’unir aujourd’hui ? Peut-être que c’est l’occasion de célébrer pleinement l’union du masculin et du féminin en moi. Et je ne parle pas de genre ici, mais bien de polarité. Faire couple intérieur, pour le vivre pleinement à l’extérieur, dans ma vie concrète. Vous le savez, l’une des pensées fondatrices du développement personnel, c’est que mes pensées se matérialisent, que tout ce qui se passe à l’intérieur, se vit à l’extérieur, que c’est ainsi que j’ai du pouvoir sur ma vie, que je peux reprendre la responsabilité de ce que je vis.

Oui, lors de ce rituel ancestral qu’est le mariage, tout le monde ne passe pas devant Monsieur le Maire, mais tout le monde a une petite salle des mariages intérieure, bien planquée entre la rate et la thyroïde, dans laquelle la vie vous invite à signer au bas d’un papier, à accueillir cette part-là de vous, que vous refusez depuis toutes ces années mais qui, aujourd’hui, est prête à s’unir avec votre nouveau vous. Peut-être est-ce l’amoureuse en vous qu’il vous est demandé d’accueillir intérieurement pour pleinement vivre à l’extérieur, une relation qui vous ferait expérimenter l’union amoureuse ? Ou de reconnaître une part de votre enfance, un peu plus douloureuse, de l’englober pleinement, d‘inviter l’adulte que vous êtes aujourd’hui à prendre dans ses bras ce petit vous qui souffre à l’intérieur et d’enfin arrêter de le laisser enfermé dans le placard, parce que l’adulte que vous êtes est visiblement prêt à composer avec ? Peut-être que votre mariage intérieur, aujourd’hui, ici et maintenant, il vous est demandé de le faire entre deux parties de vous-même. Le Moi colérique, jaloux, violent et le partenaire solide, chaleureux, courageux et bien dans son masculin.

Oui, définitivement, les mariages sont de magnifiques occasions de se redire oui intérieurement, de redire oui à la vie, à la pleine santé, à l’abondance et que ce oui, ne soit pas un moui, un mouais, un "faut voir", un "faute de mieux" mais un vrai oui franc et massif !