Amazon ouvre son premier supermarché sans aucune caisse aux États-Unis

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Un an après la date initialement prévue, Amazon inaugure lundi matin à Seattle son premier magasin sans caisse, Amazon Go.

Le supermarché du futur... Tel que l'a pensé Amazon, c’est un supermarché dans lequel le client se balade, met les produits dans son sac et s’en va, le tout sans passer à la caisse. Pas question pourtant de voler les produits, mais le système développé par le géant du e-commerce est capable de reconnaître les produits sélectionnés par chaque consommateur.

Des capteurs et caméras en tout genre

Cette solution baptisée Amazon Go va faire ses débuts à Seattle, aux Etats-Unis, dès lundi matin, avec l'ouverture d'une première boutique à quelques mètres du siège social d'Amazon. Le tout fonctionne grâce aux multiples capteurs et de caméras placés dans le magasin. Ils sont capables de détecter en temps réel ce que les utilisateurs prennent dans les rayons ou reposent. car le système fonctionne également si l'utilisateur change d’avis et repose un article.

Pour le paiement, il suffit de scanner le code barre de son compte Amazon en entrant dans le magasin sur ce qui ressemble à un portique. En repassant le portique dans l’autre sens, les achats seront automatiquement débités sur la carte bleue enregistrée dans votre compte Amazon. Même si le magasin doit encore prouver qu'il peut accueillir de très nombreux clients au même moment, la réalisation tient de la promesse technologique. La première communication d’Amazon sur le sujet remonte a presque deux ans. A l'époque, le groupe montrait les possibilités de son supermarché dans une vidéo qui faisait rêver, l’ouverture était prévue pour le printemps 2017. Des bugs techniques ont cependant obligé à repousser l’ouverture à lundi avec, donc, presque un an de retard.

De grandes ambitions alimentaires

A l'intérieur, le magasin n'a rien à voir avec un hypermarché. Il s'approche des petites supérettes que l'on trouve déjà dans les villes françaises, à la manière des 7-Eleven aux Etats-Unis. On trouve donc de quoi manger sur le pouce : des sandwichs, des salades ou encore des choses pour le petit déjeuner. Si vous n’avez plus de céréales ou de jus d’orange par exemple vous pourrez les y trouver. Enfin, on trouve également des produits WholeFoods, la grande chaîne de supermarchés bio qu’Amazon a rachetée l’an dernier.

Avec l'ouverture de ce magasin, Amazon montre une nouvelle fois son intérêt pour la grande distribution. Si ce premier Amazon Go fonctionne bien il y a de fortes chances que d’autres magasins ouvrent un peu partout aux Etats-Unis et pourquoi pas aussi en Europe ! Car Amazon a toujours le même mode de fonctionnement : ouvrir un premier magasin, voir si ça marche et étendre le concept. C’est ce qui s’est passé avec les librairies Amazon Books. Il y en avait une fin 2015,  il y en a désormais 13 partout aux Etats-Unis.