CES de Las Vegas : ce qu'il faut retenir du plus grand salon de l'innovation et ce qu'on oubliera facilement

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Grégoire Martinez nous dévoile les dernières nouveautés technologiques.

Que retenir du Consumer Electronic Show (CES), cuvée 20148 ? Mais aussi que peut-on oublier ? Après une semaine de salon à Las Vegas et la présentation de nombreuses innovations, l'heure du bilan a sonné...

Des voitures ultra-connectées

Du côté des innovations à retenir, deux tendances se distinguent particulièrement. Les utilisateurs pourront bientôt bientôt tous les objets de votre maison à la voix grâce aux assistants intelligents, Google Assistant et Alexa d’Amazon notamment. S’ils étaient déjà présents dans des enceintes connectées, ils le seront aussi désormais dans les téléviseurs, les frigos et les machines à laver. De quoi imaginer qu'il sera bientôt possible de dire simplement, "Ok Google, j’ai mis de la laine couleur dans ma machine" et de la laisser choisir le bon programme !

Dans les mois à venir, la voiture a également largement changer. En plus de devenir autonomes, elle seront de plus en plus connectées. Tous les constructeurs présentaient à Las Vegas des tableaux de bord tactiles géants. Et l’usage est simple : afficher plus d’informations utiles au conducteur et se préparer aux besoins à venir... Avec les voitures autonomes, il sera en effet nécessaire d’occuper tous les passagers car sans besoin de conduire, il sera possible de faire d’autres choses comme regarder un film, la télévision, ou surfer sur Internet.

Un canapé complètement inutile

Revers de la médaille, parmi les nouveautés croisées dans les allées du salon, certaines semblent plus futiles. Malheureusement certaines étaient présentées par des Français. Avec plus de 320 start-up qui avaient fait le déplacement, on trouvait notamment au milieu de choses très intéressantes, comme la bague de paiement sans contact ou le système Care OS qui permettra de connecter un miroir, un canapé connecté. Son innovation : avoir ajouté une tablette dans l’accoudoir pour un usage difficilement compréhensible.

Mention spéciale également à la machine à plier les vêtements qu’on voit depuis des années et qui ne fonctionne toujours pas, tout simplement parce que c’est extrêmement compliqué à mettre en place. Il est d'abord nécessaire de lui donner chaque vêtement un par un, puis il faut qu’elle arrive à le reconnaître et qu’enfin elle soit capable de le plier correctement. Le résultat prend deux fois le temps que ce dont on pourrait avoir pour plier le même vêtement à la main. Et le tout coûte en plus de ça une petite fortune… 1.000 dollars !