La cohabitation des équipes de Trump et Clinton

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La loi américaine oblige cette année les deux partis à cohabiter dans les mêmes bureaux pour préparer l'accession au pouvoir de leur candidat.

Une histoire de campagne aux États-Unis, avec vous Xavier Yvon. Ce matin, le site Politico nous décrit une colocation bien cocasse à Washington.

Oui vous êtes surement familier avec le n° 1717 Pensylvania Avenue, à Washington ? Cest à un paté de maison de la Maison Blanche, là où il y a tous ces cafés fréquentés par les journalistes politiques et les lobbyistes de la capitale. Bon eh bien, c’est dans cet immeuble que cohabitent les "équipes de transition" de Trump et de Clinton. Qu'est-ce que c'est? Ce sont des conseillers qui préparent l’entrée de leur candidat dans le Bureau Ovale, s’il gagne bien sûr. Une mission "top secret" mais le problème c’est que pour la première fois, la loi impose que les deux équipes soient logées au même endroit. Imaginez ces équipes planchent sur les premières réformes, composent un gouvernement, et commencent même à recruter les milliers de personnes pour les postes importants dans la nouvelle administration. Pour les entretiens d’embauche, finie la discrétion... Il règne donc au 1717 Pensylvania avenue une atmosphère de paranoïa, décrit le site Politico : consignes strictes pour les collaborateurs des deux camps : "on ne parle pas dans les couloirs, ni dans les ascenseurs" sauf de la pluie et du beau temps (ou de l’ouragan qui menace la Floride). Pas question de rapporter du travail à la maison, les documents sensibles restent au bureau. On nous dit que pour l’instant l’atmosphère entre les 2 équipes est "cordiale" mais l’article ne dit pas ce qui se passe le soir dans les bars et restaurants voisins, notamment le bien-nommé "Saloon de l’Échange"...