Juppé : sur les 39 heures, Fillon n'est "pas réaliste et pas sérieux"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alain Juppé, invité mardi de la matinale d'Europe 1, estime qu'une partie du programme économique de son adversaire n’est pas applicable techniquement.

INTERVIEW

Alors que  François Fillon veut supprimer les 35 heures et aller jusqu'à 48 heures dès son hypothétique arrivée au pouvoir, Alain Juppé estime quant à lui que cette mesure doit se mettre en place progressivement. "Moi, je propose de la négocier dans l’entreprise, et si au-delà de deux ans il n’y a pas d’accord on passe à 39 heures", a expliqué le maire de Bordeaux, invité mardi de la matinale d’Europe 1.

"Pas réaliste et pas sérieux". "La seule mesure que prévoit François Fillon, c’est la référence aux 48 heures qui est la durée maximum du travail au niveau européen. Je pense que ce n’est pas réaliste et pas sérieux", avance-t-il. "Je le répète, on ne fera pas passer 5,5 millions de fonctionnaires de 35 à 39 heures dans l’année 2017. Cela posera d’ailleurs des problèmes insurmontables dans les collectivités territoriales, puisque cela voudrait dire que la masse salariale augmente d’autant en une seule année", souligne le candidat.

"Un programme crédible". "Je le répète, le passage aux 39 heures, j’y suis favorable, mais il se fera progressivement, pas en une seule année", promet Alain Juppé. "J’ai un programme ambitieux et crédible, alors que celui de François Fillon va trop loin sur certains points", conclut-il.