Hausse du prix du gaz, RSA, fibre optique... ce qui change pour vous dès le 1er septembre

  • A
  • A
Hausse du prix du gaz, RSA, fibre optique... ce qui change pour vous dès le 1er septembre
Image d'illustration. @ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Plusieurs changements vont s'opérer sur votre porte-monnaie dès ce mois-ci. Découvrez le détail de ces nouveautés. 

Du RSA à l'aide au logement en passant par le prix du gaz, votre budget pourrait être impacté par plusieurs changements qui s'opèrent à partir du 1er septembre. En voici un panorama : 

  • Hausse du tarif du gaz. C'est la mauvaise surprise de cette rentrée : les tarifs réglementés du gaz augmentent de 0,4% en moyenne. Soit en détail une hausse de 0,1% pour les foyers utilisant le gaz pour la cuisson, une hausse de 0,4% pour ceux qui l'utilisent pour le chauffage et de 0,2% pour ceux en ayant un double usage. 

  • Le RSA revalorisé de 2%. Déjà revalorisé de 0,1% en avril dernier, le revenu de solidarité active (RSA) sera cette fois revalorisé de 2%. Selon la CAF, 1,9 millions de foyers en France bénéficiaient du RSA en mars dernier. 

  • Fibre optique étendue. Toutes les nouvelles construction de logements collectifs doivent désormais être raccordées à l'internet en très haut débit via fibre optique. Le nombre minimal de prises qui doit être installé (en fonction de la superficie du logement) a été fixé par décret. 

  • Aides au logement. Dans le cadre du plan national de prévention des expulsions locatives, une mesure prévoit désormais que les allocataires considérés de "bonne foi", y compris ceux qui ne peuvent plus payer leur loyer, continueront de recevoir les aides auxquelles ils peuvent prétendre (APL, ALS, ou ALF par exemple). 

  • Caution locative Visale. Tous les jeunes de moins de 30 pourront d'ici la fin du mois de septembre profiter de la caution locative Visale (Visa pour le logement et l'emploi). Gratuit, ce dispositif permet de faciliter l'accès à un logement du parc privé en rassurant le propriétaire en cas d'impayés. 

  • Aide aux jeunes diplômés. L'ARPE (alias l'Aide à la recherche du premier emploi) est mise en place dès le 1er septembre. Cette mesure en faveur de l'insertion des jeunes consiste en un versement d'un montant moyen de 200 euros, à destination des jeunes de moins de 28 ans, boursiers ou apprentis aux faibles ressources, qui ont été diplômés en 2016. La demande se fait sur le site Etudiant.gouv.fr