Victoires de la musique : le rappeur Orelsan mène les nominations

  • A
  • A
Victoires de la musique : le rappeur Orelsan mène les nominations
Le rappeur de 35 ans est aussi nommé dans la catégorie "artiste masculin".@ AFP
Partagez sur :

Le rappeur originaire du Havre est le grand favori de la 33e édition des Victoires de la musique, devant un autre rappeur, venu de Marseille, Soprano et la chanteuse de Louane. 

Orelsan, en lice dans trois catégories, mène, devant un autre rappeur Soprano et la chanteuse Louane, les nominations des Victoires de la musique, dont la 33e édition aura lieu le 9 février à la Seine musicale, selon la sélection dévoilée mardi.

Le grand vainqueur de cette cérémonie, qui sera animée par Daphné Bürki et diffusée en direct sur France 2 et France Inter, pourrait se nommer Orelsan. L'auteur de La fête est finie concourt pour l'"artiste masculin", l'"album de musiques urbaines" et la "création audiovisuelle". Lauréat de deux Victoires en 2012 ("artiste révélation", "album rap" pour Le chant des sirènes), le rappeur de 35 ans aura cependant fort à faire dans la catégorie "artiste masculin".

Soprano et Lavilliers, encore jamais récompensés. Face à lui se dressent Soprano, plus gros vendeur d'albums en 2017 avec Everest (voir encadré), et un vétéran, Bernard Lavilliers, revenu en grande forme avec 5 minutes au paradis. Fait surprenant qui sera peut-être réparé, ni l'un ni l'autre n'ont encore été récompensés.

Pour l'"album de musiques urbaines", Orelsan a pour rivaux le duo toulousain Bigflo & Oli (La vraie vie) et le rappeur-skateur Lomepal (Flip). S'agissant de la "création audiovisuelle", son clip de Basique se mesurera à ceux de Pourvu de Gauvain Sers et de Territory, de The Blaze.

Louane, dans le top 10 des meilleurs ventes en 2017. Chez les femmes, alors qu'on attendait Camille pour la catégorie reine d'"artiste féminine", ce sont Charlotte Gainsbourg, Catherine Ringer et Louane qui sont en lice. La première, jamais récompensée malgré trois nominations en 2010, a sorti un bel album aux fines touches électro Rest. Ringer, l'aînée des trois, déjà sacrée en 2012, a publié Chroniques et fantaisies en fin d'année passée.

La chanson originale, seule catégorie élue par le public. Louane, la benjamine (21 ans) mais également déjà titrée avec la Victoire de l'"album révélation" en 2016 avec son premier disque, a confirmé avec son deuxième opus éponyme dans le top 10 des meilleures ventes en 2017. Son single Si t'étais là, retenu dans la catégorie "chanson originale", la seule déterminée par le vote du public, peut même lui permettre de réaliser un doublé. Nommés aussi dans cette section, Soprano, avec Roule, et Bigflo & Oli avec Dommage, peuvent aussi faire coup double. Le groupe de rock Kyo avec Ton mec peut remporter sa 4e Victoire après son triplé de 2004.  Le vote est ouvert à partir de ce mardi 18h30 jusqu'au 9 février 20h, sur les sites internet lesvictoires.com et de France 2.

Gérard Depardieu, nommé dans la catégorie "concert" pour ses interprétations de Barbara. Le suspense sera également au rendez-vous pour l'"album de chanson" entre Nues du duo Brigitte, "L'un de nous" d'Albin de la Simone et Géopoétique du revenant MC Solaar (déjà 4 Victoires à son palmarès depuis 1992). Dans la catégorie "concert", Gérard Depardieu pourrait créer une surprise de taille pour ses interprétations de Barbara, s'il devance Camille et Julien Doré. 

Des hommages rendus à Johnny Hallyday et France Gall. Enfin, plusieurs hommages aux grands artistes récemment disparus, comme Johnny Hallyday et France Gall, devraient être rendus. Hormis la "chanson originale" désignée par un vote du public, les lauréats de 11 autres catégories sont désignés par l'Académie des Votants, qui regroupe 600 membres représentatifs de la filière musicale (artistes, producteurs, médias, disquaires, agents...).

En 2017, le rap truste la première place du podium des ventes d'albums

Le hip-hop a la cote et les nominations du rappeur Orelsan ne sont que le reflet des ventes d'albums en catégorie rap. En 2017, le rappeur-chanteur Soprano est celui qui a le plus vendu en France avec 700.000 exemplaires de son album Everest. Le Belge Damso arrive en quatrième position avec Ipséité, vendu à plus de 380.000 exemplaires, explique Le Parisien. Niska, originaire d'Évry est cinquième avec Commando (335.629 exemplaires), Orelsan sixième avec La fête est finie (333.034 albums vendus). PNL est septième avec Dans la légende. Le duo originaire de Corbeil-Essonne a vendu près de 320.000 exemplaires de son album produit en indépendant.