"Rien à foot" : "d’abord un hommage à Cabu"

  • A
  • A
Partagez sur :

A l’occasion de l’Euro, l’écrivain Jean-Loup Chiflet réédite un livre sorti en 1998 avec Cabu, avec de nombreux inédits du dessinateur disparu. 

"Il me disait ‘j’aime tout le monde, il n’y a qu’une chose que je n’aime pas, c’est la connerie’". Jean-Loup Chiflet était un ami proche de Cabu, et les deux hommes avait trouvé dans le football un sujet idéal pour inspirer le dessinateur, disparu dans les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015. Ils avaient publié à l’occasion de la Coupe du monde de 1998 un livre Rien à foot, réédité à l'occasion de l’Euro 2016, avec de nombreux inédits. "Il y a à peu près 80% de dessins qui n’étaient pas dans le premier", a affirmé l’écrivain vendredi matin sur Europe 1.

rien à foot

"Il aimait quand même le foot". "Ce n’est pas un livre contre le foot. C’est d’abord un hommage à Cabu, qui était un garçon formidable, tout le monde le sait", a précisé Jean-Loup Chiflet. "On est tellement habitués à Cabu, on est tellement habitués à ses dessins, on ne fait plus attention à la qualité de son trait. Il était magique." Et selon l’écrivain, son ami n’était pas totalement allergique au ballon rond. "Il aimait quand même le foot", a-t-il assuré. "Mais il avait envie de dénoncer tout ce qui était autour, et en particulier l’argent du foot, quelque chose d’extrêmement choquant. "

"On a retrouvé des dessins". Et les fans de Cabu qui avaient acheté le premier livre peuvent aussi se retrouver dans cette réédition de Rien à foot. "On a retrouvé des dessins qui n’étaient pas dans le premier livre", a insisté l’écrivain. "A l’époque, il en avait fait pas mal. Grâce à Véronique, sa femme, on a eu la chance d’en retrouver d’autres, qui sont plus au goût du jour", a assuré Jean-Loup Chiflet.