Oscars 2017 : une cérémonie qui sera forcément politique

  • A
  • A
Oscars 2017 : une cérémonie qui sera forcément politique
@ AFP
Partagez sur :

Les Oscars sont un rendez-vous où la politique s'invite régulièrement. Difficile de penser que ce ne sera encore pas le cas dimanche soir après l'élection récente de Donald Trump.

Chaque année, la politique s'invite aux Oscars. Il suffit de jeter un coup d’œil aux comptes rendus rédigés au fil des ans. Chacun pointe les discours ou les choix très politiques pendant la cérémonie. Et ce n'est certainement pas cette année que les choses devraient changer.

Une cérémonie historiquement politique. Depuis des années, les Oscars sont marqués par des coups d'éclat politique. En 1973 par exemple, Marlon Brando refuse l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Le Parrain. À sa place, il envoie Sacheen Littlefeather, une activiste qui dénonce la manière dont sont traités les Amérindiens par l'industrie cinématographique. Et les exemples de la sorte sont nombreux.

Du discours de Sean Penn en faveur du mariage gay en 2009, jusqu'à celui de Chris Rock sur le "white washing" en ouverture de la cérémonie 2016, chacun profite du petit temps de parole accordé aux lauréats pour faire valoir ses idées. Parfois, la politique s'invite même en personne, comme lorsque la première Dame, Michelle Obama, ouvre l'enveloppe qui désigne le meilleur film en 2013, ou quand Joe Biden se fait ovationner l'année dernière, lors d'un discours sur la scène.

>> A lire aussi : "Oscars 2017 : nos pronostics !"

Hollywood contre Trump. Lors de la dernière élection américaine, l'industrie cinématographique a fait un choix clair : Hillary Clinton et le camp démocrate. À grand coup de discours, les acteurs, réalisateurs et producteurs ont ouvertement exprimé leur aversion pour Donald Trump. On se souvient notamment de la vidéo de Robert de Niro, qualifiant l'ancien candidat Républicain de "chien" et de "porc".

Inévitablement, après un tel parti pris politique et compte tenu de l'historique des Oscars, on n'imagine pas une seule seconde que la cérémonie se déroule sans un mot sur Donald Trump. Verra-t-on un second discours de Meryl Streep, comme lors des Golden Globes, ou des sketchs mettant en scène l'actuel président des Etats-Unis ? Réponse dans la nuit de dimanche à lundi.