Coupe du monde : revivez la qualification des Bleus pour les quarts aux dépens de l'Argentine

  • A
  • A
Coupe du monde : revivez la qualification des Bleus pour les quarts aux dépens de l'Argentine
Kylian Mbappé, qui avait déjà obtenu le penalty, a inscrit le but du 3-2 pour les Bleus.@ Jewel SAMAD/AFP
Partagez sur :

À l'issue d'un match débridé, les Bleus, emmenés par un Kylian Mbappé de gala, ont pris le dessus sur une équipe d'Argentine trop limitée défensivement (4-3).

L'ESSENTIEL

Avec les huitièmes de finale, c'est une autre Coupe du monde qui commence, a-t-on l'habitude de dire. L'équipe de France, assez ennuyeuse lors du premier tour, en a apporté la preuve par quatre, samedi, en prenant la route des quarts de finale après un match époustouflant contre l'Argentine (4-3). Kylian Mbappé a signé un doublé. En quarts, les Bleus retrouveront vendredi prochain à 16 heures le vainqueur de la rencontre Uruguay-Portugal, qui a lieu ce samedi soir.

FRANCE - ARGENTINE : 4-3

Buts : Griezmann (13e sp), Pavard (57e), Mbappé (64e, 68e); Di Maria (41e), Mercado (48e), Agüero (90e+3)

Le point final : Les Bleus sont en quarts de finale à l'issue d'une rencontre exceptionnelle. Menés 2-1 en début de deuxième période, les joueurs de Didier Deschamps ont inversé la tendance dans la foulée (rapide) d'un Kylian Mbappé double buteur pour mener 4-2. Ils se sont fait une frayeur en fin de rencontre en encaissant un troisième but dans le temps supplémentaire, par "Kun" Agüero, de la tête. Mais les Bleus ont fait le dos rond et ont résisté au dernier assaut (et aux derniers tacles) argentins. France-Argentine : 4-3



Le point à la 80e minute : Les Argentins ont pris un coup sur la tête et le rythme de la partie, qui a été fou pendant 25 minutes, a baissé. L'Argentine souffre pour se créer des occasions, alors que les Bleus ont toujours des boulevards en contre-attaque. Ce fut le cas pour Mbappé, qui a mal joué le coup cette fois (73e). Le sélectionneur de l'Argentine, Jorge Sampaoli, lance toutes ses forces dans la bataille et après Sergio Agüero (66e), c'est Maximiliano Meza qui entre en jeu. Le joueur d'Independiente s'est d'ailleurs mis en évidence mais Lloris est intervenu sans souci (80e). Un souci côté bleu : le carton jaune pris par Blaise Matuidi, qui le priverait d'un éventuel quart de finale. Le milieu de la terrain de la Juve est remplacé dans la foulée par Corentin Tolisso.

Le point à la 70e minute : Mbappé leur fait tout ! En quatre minutes, l'attaquant du PSG vient de doucher l'Argentine et les Bleus mènent désormais 4-2 ! Dans un match devenu fou, Mbappé a montré toute l'étendue de son talent. D'abord en se montrant opportuniste, récupérant un ballon qui traînait dans la surface, avant d'effacer son défenseur et de tromper Armani, pas irréprochable sur le coup (3-2, 64e). Quatre minutes plus tard, Mbappé fut à la conclusion d'une action d'école, entamée depuis la surface de réparation de Lloris, avec les relais, notamment, de Griezmann (d'une subtile remise), Pogba et Giroud. Du tableau noir !  France-Argentine : 4-2





Le point à la 60e minute : Les Bleus sont revenus au score dans un match devenu fou ! Et de quelle façon ! Servi dans la profondeur sur le côté gauche de la surface, Lucas Hernandez a adressé un centre fort et travaillé qui a échappé à toute la défense argentine, mais pas à… Benjamin Pavard. Le défenseur central de Stuttgart s'est alors couché parfaitement pour loger le ballon dans la lucarne d'Armani. Superbe ! France-Argentine : 2-2



Le point à la 50e minute : Le fromage ET le dessert ! Les Bleus ont pris un but avant la pause et après ! Et voilà l'Argentine, sans souffle en première période, qui mène 2-1 face à la France. Sur un coup franc tiré (et obtenu) par Di Maria sur le côté gauche de la surface, le ballon est parvenu sur Messi. Très vif, le quintuple Ballon d'Or a adressé une frappe que Gabriel Mercado, esseulé et couvert par Pavard au niveau du hors-jeu, est parvenu à dévier et à mettre hors de portée de Lloris. France-Argentine : 1-2

Le point à la reprise : Le sélectionneur de l'Argentine, Jorge Sampaoli, a décidé de changer ses batteries défensives. Rojo, en grande difficulté en première période et coupable sur le penalty, a cédé sa place au défenseur de l'AS Rome Federico Fazio. 

Le point à la pause : L'Argentine renaît de ses cendres ! Atone depuis le début de la partie, l'Albiceleste a égalisé sur un coup de génie d'Angel Di Maria. L'ailier du PSG, isolé et laissé libre de tout marquage par la défense française (et par N'Golo Kanté, qui était juste devant lui) a pris sa chance de près de 25 mètres. Le ballon, travaillé comme à l'entraînement, est allé se ficher dans la lucarne gauche de Lloris, trop court. Contre toute attente, la France et l'Argentine rejoignent les vestiaires sur le score de 1-1. Attention les Bleus, il ne faudrait pas regretter les occasions manquées… France-Argentine : 1-1



Le point à la 40e minute : l'Albiceleste joue plus haut et presse les Bleus - à l'image de Lionel Messi, pris dans la surface de réparation par Griezmann (37e) -, mais les occasions nettes sont toujours françaises. Décalé sur le côté droit par Paul Pogba, Mbappé tente un (ou deux) dribbles de trop et bute sur Tagliafico (31e). Toujours sur le côté droit, celui qui fait très mal à la défense argentine, Benjamin Pavard a combiné avec Antoine Griezmann avant de centrer sur Olivier Giroud, qui n'a pas pu redresser sa tête (39e).

Le point à la 30e minute : l'Argentine ne fait rien de notable et subit la loi des Bleus, repliés dans leur moitié de terrain et explosifs en contre. Hugo Lloris n'a toujours pas été mis en danger et la seule action significative des dernières minutes est à mettre au crédit de Griezmann, mais son centre en retrait depuis le côté droit de la surface de réparation a été intercepté par Armani, vigilant (26e).

Le point à la 20e minute : la défense argentine subit les assauts de Mbappé et a déjà craqué : les Bleus mènent 1-0 ! Le jeune Tricolore, parti depuis sa moitié de terrain, a pris Mascherano de vitesse avant d’être déséquilibré aux abords de la surface par Marcos Rojo. Alors que le début de la faute a clairement lieu en dehors de la surface de réparation, l'arbitre de la rencontre, l'Iranien Alireza Faghani, a considéré qu'elle s'était poursuivie dedans puisqu'il accorde un penalty. Antoine Griezmann, plein de sang-froid, a transformé la sentence en prenant Armani à contre-pied du plat du pied (1-0, 13e).



Six minutes plus tard (19e), Mbappé a remis ça, et c’est cette fois Tagliafico qui a mis fin au raid de la star du PSG, en situation d'"annihilation franche d'occasion de but" : ça aurait pu valoir carton rouge… Le coup franc tiré par Pogba à l'entrée de la surface de réparation est passé au-dessus. 



Le point à la 10e minute : Le match est parti sur un rythme piano mais les Bleus ont déjà eu une énorme occasion. Kylian Mbappé s'est fendu d'un déboulé au cœur de la défense argentine et a été stoppé irrégulièrement par Javier Mascherano et Nicolas Tagliafico. Le coup franc, placé aux 25 mètres environ, a été parfaitement botté par Antoine Griezmann, mais il a été repoussé par le coin gauche de la barre transversale de Franco Armani (9e). C'était chaud pour l'Argentine !

Le point au coup d'envoi : L'équipe de France a donné l'engagement. Les deux équipes évoluent dans leurs couleurs traditionnelles. Il fait beau et chaud sur Kazan, près de 30 degrés. Niveau tribunes, l'Argentine gagne largement le match.

Le point sur les compos : Pour décrocher la qualification, Didier Deschamps aligne le même onze que face au Pérou (1-1), lors du deuxième match de poules, quand la France avait montré son meilleur visage le temps d'une mi-temps, la première. Varane et Umtiti composent la charnière centrale, avec Pavard et Hernandez sur les côtés de la défense. Au milieu, Kanté et Pogba sont chargés de calmer les velléités de Messi, avec un Blaise Matuidi au registre élargi sur le côté gauche. Enfin, en attaque, le duo Giroud-Griezmann cherchera la faille, avec Mbappé en dynamiteur sur le côté droit. Côté argentin, pas de surprise de dernière minute non plus, avec la titularisation en attaque de Cristian Pavon à la place de Gonzalo Higuain. Pour le reste, le sélectionneur Jorge Sampaoli a quasiment reconduit l'équipe qui s'est qualifiée in extremis contre le Nigeria (2-1).

La composition de la France : Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez - Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé - Giroud, Griezmann.

La composition de l'Argentine : Armani - Mercado, Rojo, Otamendi, Tagliafico - Banega, Mascherano, E. Pérez - Pavon, Messi (cap.), Di Maria

Le point sur l'avant-match : L'équipe de France, invaincue depuis le début du tournoi, a terminé première de son groupe, et l'Argentine deuxième. Pourtant, avant ce premier huitième de finale, la dynamique est presque inverse. Les Bleus restent sur un nul soporifique contre le Danemark (1-1) alors que l'Albiceleste a dû arracher sa qualification lors du dernier match, aux dépens du Nigeria (2-1). France-Argentine, voilà 40 ans que l'on n'a pas vu ça en Coupe du monde. Au premier tour du Mondial 1978, les Bleus de Michel Platini, buteur, s'étaient inclinés 2-1 contre l'Argentine de Daniel Passarella, futur vainqueur de la compétition.