Angleterre-Belgique : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics

  • A
  • A
Angleterre-Belgique : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics
Harry Kane et Romelu Lukaku, respectivement 5 et 4 réalisations, sont les meilleurs buteurs de ce Mondial.@ Montage via AFP
Partagez sur :

L'Angleterre et la Belgique, deux victoires chacune, s'affrontent jeudi à 20 heures pour la première place du groupe G. Victoire, nul, défaite : à vos pronos !

Victorieux face au Panama et à la Tunisie, l'Angleterre et la Belgique se sont logiquement imposés comme les leaders  du groupe G. Mais l'un des deux pays sortira-t-il des phases de poules avec trois victoires ? Tel est l'enjeu de la rencontre entre les "Three Lions" et les "Diables Rouges", jeudi à 20 heures : s'emparer de la première place et affronter en huitièmes de finale le deuxième du groupe H, à savoir le Japon, le Sénégal ou la Colombie.

L'Angleterre d'un cheveu devant la Belgique. Deux matches, deux victoires, six buts marqués et deux encaissés : les deux équipes sont exactement au même niveau avant ce dernier match de la phase de poules. Reste que l'Angleterre a écopé de deux cartons jaunes, contre trois pour les Diables Rouges. Ce serait donc les hommes de Gareth Southgate qui termineraient premiers en cas de match nul sur la pelouse de l'Arena Baltika de Kaliningrad, jeudi. Si, bien sûr, les Anglais ne reçoivent pas plus de cartons que les Belges.

Une deuxième place intéressante. Et si les deux équipes préféraient terminer cette phase de poules à la deuxième place ? Non seulement le niveau du groupe H est relativement homogène, mais terminer premier déboucherait probablement sur un quart de finale contre le Brésil, dans une partie de tableau qui comprend aussi la France, l'Argentine et le Portugal. De l'autre côté, le quart de finale se jouerait face à la Suède, la Serbie ou la Suisse, avant une éventuelle demi-finale contre les Espagnols ou les Croates. Une partie de tableau un peu moins relevée, en théorie.

Lukaku va-t-il défier Kane ? Pour conserver son avantage sur la Belgique, l'Angleterre peut compter sur Harry Kane, meilleur buteur de la compétition avec cinq réalisations en deux rencontres. En face, Romelu Lukaku le talonne avec quatre buts. Mais le puissant attaquant belge a été touché à une cheville lors du récital face à la Tunisie (5-2), samedi. Le sélectionneur Roberto Martinez pourrait donc choisir de le préserver en vue des huitièmes de finale.

Des remplacements à prévoir. Romelu Lukaku n'est pas le seul à être susceptible de démarrer Angleterre-Belgique sur le banc. Kevin De Bruyne, Thibault Courtois, Vincent Kompany ou encore Jan Verthongen pourraient manquer à l'appel côté belge. Dans le onze probable, on devrait retrouver Simon Mignolet, Marouane Fellaini, Toby Alderweireld, Mousa Dembélé, Nacer Chadli mais aussi Michy Batshuayi. Chez les Anglais, Danny Rose et Gary Cahill devraient apparaître dans le onze titulaire, moins remanié.

Les Belges, so british ! Sur les 23 membres de la sélection belge, 12 d'entre eux jouent en Premier League, la première division du championnat anglais. Parmi eux, des cadres comme De Bruyne (Manchester City), Courtois (Chelsea) ou encore Lukaku (Manchester United). "Il y a beaucoup de liens entre les joueurs (belges et anglais), ils partagent les mêmes vestiaires en Premier League, ils forment une équipe pendant dix mois et maintenant ils sont face à face", reconnaît Roberto Martinez, lui-même ancien coach en Angleterre, à Wigan et Everton). "Si on s'était rencontrés dans un match qualificatif pour la Coupe du monde ou lors de la phase à élimination directe, ce serait différent, il y aurait une dimension émotionnelle bien plus forte. Là c'est un match dont on peut se réjouir tous les deux, qu'on peut savourer. C'est presque une fête", a-t-il ajouté. Une fête, certes, mais surtout un choc entre deux outsiders pour le sacre final.