Une voiture électrique passe le cap des 1.000 kilomètres d'autonomie !

  • A
  • A
Une voiture électrique de Hyundai vient de passer le cap des 1000km d'autonomie. 1:25
Une voiture électrique de Hyundai vient de passer le cap des 1000km d'autonomie. © DAVID MCNEW / AFP
Partagez sur :
Une voiture électrique vient de prouver que rouler 1.000 kilomètres en une seule charge, c'est désormais possible. Il a bien sûr fallu des conditions particulières, mais pour le directeur général de Hyundai Motor France, l'essentiel était de prouver que la technologie est de plus en plus performante.

Pour beaucoup, c'est un frein à l'achat d'une voiture électrique : l'autonomie. Pourtant, parcourir plus de 1.000 km en voiture électrique avec une seule charge est désormais possible ! C'est une première et ce record vient d'être réalisé par le SUV 100% électrique de Hyundai. Evidemment, il a fallu des conditions très spécifiques pour établir ce record. Plusieurs pilotes se sont succédés pendant trois jours afin d'y parvenir. Mais au-delà de l'aspect "démonstration", c'est une preuve que les voitures électriques sont de plus en plus performantes.

Sur piste à 30km/h en moyenne

"Passer ce cap psychologique des 1.000 km, ça montre à quel point cette technologie devient accessible", s'est félicité le directeur général de Hyundai Motor France. L'idée était clairement de marquer les esprits : rouler plus de 1.000 km en 100% électrique, c'est donc faisable avec le Kona, modèle de série. Mais les pilotes qui se sont relayés ont scrupuleusement respecté les techniques d'éco-conduite, n'ont pas activé la clim malgré les 29 degrés et ont roulé, sur piste, à 30km/h en moyenne.

"L'électrique n'est pas simplement une contrainte"

L'essentiel pour Lionel French Keogh, directeur général de Hyundai Motor France, était de démontrer qu'en roulant en ville l'autonomie ne doit pas être un frein, et que la puissance de la batterie ne fait pas tout. "Dans une situation purement urbaine, je ne suis pas obligé de charger le véhicule tous les jours, même toutes les semaines. Il s'agit de démontrer que l'électrique n'est pas simplement une contrainte avec cette obligation de trouver une borne de recharge", souligne le directeur. "C'est aussi pour que les consommateurs aient le réflexe de regarder quelle est la consommation de la voiture électrique, comme ils le faisaient avant quand ils regardaient la consommation de la voiture essence ou diesel."

Evidemment, en roulant à 130 km/h sur autoroute, impossible d'atteindre les 1000 km... en tout cas, pour l'instant, puisque c'est ce que promet Tesla dans les prochains mois pour son futur modèle, le Roadster.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Séverine Mermilliod