Microsoft lance une application "inspecteur d'auto-école sur téléphone portable" pour accélérer l'examen du permis de conduire

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Passer son permis avec un inspecteur par téléphone, c'est l'idée de Microsoft qui lance une application pour permettre aux examinateurs de contrôler à distance, à travers l'écran d'un smarthphone, les capacités du candidat. Une innovation sur laquelle s'est penché notre spécialiste des nouvelles technologies, Anicet Mbida. 

>> La patience est de mise pour les candidats au permis de conduire. Pour obtenir une place d'examen, les auto-écoles doivent souvent attendre plusieurs semaines, voire même plusieurs mois dans certaines régions, la faute à une pénurie d'inspecteurs. Mais notre spécialiste des nouvelles technologies, Anicet Mbida, a peut-être trouvé la solution pour réduire ce temps d'attente et les délais à rallonge : utiliser un téléphone portable pour passer l'examen.

Cela paraît complètement dingue, mais c'est pourtant très sérieux. Microsoft Reseach a mis au point une application inspecteur d’auto-école sur téléphone portable. Elle est testée actuellement en Inde. Et c’est tout bête : on place un téléphone sur le pare-brise et on s’arrange pour qu’une des caméras soit dirigée vers la route, l’autre vers le conducteur. On sait ainsi s’il a bien mis sa ceinture, s’il regarde les rétros et s’il contrôle les angles morts. L’application analyse le tout avec la position GPS, le freinage, l’accélération pour en déduire la conduite. Et en fin de parcours, elle pourra dire "Bravo, vous avez votre papier rose" ou "Désolé, il faudra le repasser une prochaine fois". 

Il y a déjà des personnes qui ont obtenu ou raté leur permis avec ce système ? 

Pas encore, mais c’est justement l’objectif du test : obtenir un agrément officiel. Au départ, le système avait été pensé pour éviter le stress du candidat, qui perd tous ses moyens quand l’inspecteur épie ses moindres mouvements. Mais ils se sont également rendu compte que c’était impartial. Tous les candidats seront traités de la même façon. En plus, ce n’est pas cher. On peut organiser des examens n’importe où, n’importe quand et donc éviter les deux, trois mois de délais actuels. Même le test a lieu en Inde, cela pose quand même la question du remplacement de l’examinateur par une machine. Vous savez qu’en ce moment le gouvernement multiplie les mesures pour avoir un permis moins cher et plus rapide. Donc ce n’est pas très rassurant pour les auto-écoles.