Galaxy Note 9 : Samsung lance la bataille des écrans géants

, modifié à
  • A
  • A
Samsung a présenté le Galaxy Note 9 jeudi.
Partagez sur :

Samsung a présenté jeudi son Galaxy Note 9, smartphone à très grand écran. Apple est attendu sur ce secteur à la rentrée et Huawei affute ses armes.

C’est une bataille qui ne fait que commencer. Comme Samsung l'a justement rappelé jeudi au début de la présentation du Galaxy Note 9 à New York : les grands écrans, au départ, personne n’y croyait. Le constructeur sud-coréen ne s’est pas gêné pour repasser des captures d’écrans de titres de presse ou de tweets moquant le premier Galaxy Note lors de son annonce il y a sept ans. Pourtant, ce segment est en plein boom dans un marché du smartphone qui a cessé de croître. Après Samsung, c’est Apple qui est attendu dessus à la rentrée. Huawei, lui, attendra octobre.

Des écrans de plus en plus grands

6,4 pouces, c’était, il y a quelques années encore, la taille d’une tablette format "mini". C’est désormais celle d’un smartphone, en l’occurrence le Galaxy Note 9. Alors que les ventes du Galaxy S9 ont été légèrement décevantes au niveau mondial au printemps - mais plutôt bonnes en France - Samsung mise sur sa gamme Note pour revenir au plus haut. Car avec son écran géant, le Note 9 permet à Samsung de répondre à un constat clair : lorsqu’un utilisateur a essayé un grand écran, il ne revient pas en arrière.

Personne ne s’y trompe, le premier critère d’achat du Galaxy Note est son stylet suivi de près par la taille d’écran, selon les données communiquées par Samsung. En France, ce serait même le première raison qui pousse les consommateurs à investir. Et pour les constructeurs, ces appareils, généralement vendus près de 1.000 euros, sont particulièrement rentables.

Apple attendu à la rentrée

Assez discret sur ce segment là, Apple, le numéro deux du marché des smartphones derrière Samsung, devrait arriver en force à la rentrée. La marque à la pomme devrait en effet présenter trois nouveaux iPhone dont un doté d’un écran de 6,5 pouces et un autre d’un écran de 6,1 pouces. Jusqu’à présent, elle plafonnait à 5,8 pouces avec l’iPhone X, commercialisé en novembre dernier. Avec ces nouveaux modèles, Apple pourrait séduire une clientèle nouvelle, jusque-là peu convaincue par le format des smartphones à la pomme.

Pour tous les constructeurs, ces smartphones à très grands écrans sont devenus en quelques années un enjeu crucial. Huawei, numéro trois, qui se rêve déjà en premier vendeur de smartphone dans le monde en 2020, est lui aussi très présent sur ce marché avec deux appareils : le Huawei P20 Pro, présenté au printemps dernier et le Huawei Mate 20 attendu pour le mois d’octobre.