"Nous avons franchi la barre des 37 millions d’utilisateurs" sur Facebook en France, révèle Laurent Solly

, modifié à
  • A
  • A
Laurent Solly 3:00
Laurent Solly, directeur général de Facebook France, révèle que le réseau social compte 37 millions d'utilisateurs actifs en France, en 2019. © AFP
Partagez sur :
Facebook, poids lourd des réseaux sociaux, continue de séduire, avec 37 millions d'utilisateurs actifs en France, en 2019, annonce Laurent Solly, directeur général, lundi matin sur Europe 1 cette progression, soit un million d'utilisateurs en plus qu'en 2018. 
INTERVIEW

Avec 2,5 milliards d’utilisateurs actifs et 70 milliards de revenus, le réseau social Facebook, fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, se porte toujours aussi bien. Et il continue sa progression. En France, le nombre d'utilisateurs est ainsi en augmentation. "Nous avons, à la fin de l'année 2019, franchi la barre des 37 millions d’utilisateurs", révèle Laurent Solly, directeur général de Facebook, au micro d’Europe 1 lundi matin. À la fin de l’année 2018, la plateforme comptait 36 millions d'utilisateurs. "Nous sommes très heureux de cette progression et la satisfaction des utilisateurs est importante pour nous".

Ces chiffres concernent des utilisateurs réellement actifs :  ils se connectent sur leur fil d’actualité, ils font au moins un like, un commentaire, un partage, postent une photo. 

Des outils de protection des données modernisés

Si le directeur général note un développement du chiffre d'affaires, les bénéfices de Facebook sont en baisse. Mais Laurent Solly rappelle cependant la lutte constante et les investissements massifs pour lutter chaque jour contre des fausses informations et des contenus haineux. "Notre marge est impactée mais la priorité reste la sécurité des millions de personnes qui utilisent notre plateforme", ajoute-t-il.

Pourquoi les jeunes diplômés ne veulent plus travailler pour les Gafa

Pour répondre à la méfiance de certains utilisateurs contre le manque de sécurité des données personnelles sur le réseau social, le directeur général rappelle l'existence d'outils de contrôle. "La protection des données est notre priorité, nous avons développé et modernisé nos outils pour que vous puissiez avoir le contrôle de vos données. Chaque Française, Français peut, et doit, contrôler, maîtriser et paramétrer ses confidentialités : avec qui voulez vous parler ? En tant qu’entreprise qui a une grande responsabilité, nous pouvons faire deux choses : donner les meilleurs outils et sécuriser vos données, mais également vous informer en transparence et communiquer."

Des impôts payés en France

Laurent Solly a également réagi sur la taxe Gafa, actuellement bloquée, et aux accusations d'évasion fiscale de la firme. Facebook a payé entre 5 et 6 millions d’euros de taxes l'an passé. Laurent Solly insiste : la branche française de la firme paye ses impôts en France. "Nous avons décidé en 2017 de changer notre système fiscal dans les principaux pays. Chaque euro de chiffre d'affaires perçu par les équipes françaises est déclaré et soumis à l’impôt sur les sociétés."

Europe 1
Par Mathilde Durand