Enceintes intelligentes : Sonos mise sur l’assistant intelligent d’Amazon

, modifié à
  • A
  • A
Sonos One
Sonos a présenté sa nouvelle enceinte, One. © Sonos
Partagez sur :

Le constructeur spécialiste de l’audio a annoncé mercredi plusieurs solutions pour intégrer l’assistant intelligent d’Amazon dans ses enceintes.

Sonos se lance (enfin) dans la bataille des enceintes intelligentes... Le fabricant d’enceintes connectées, spécialiste des solutions multi-room (qui permettent de gérer plusieurs enceintes facilement), a annoncé mercredi soir à New York l’arrivée de One, une nouvelle enceinte compatible avec l’assistant intelligent d’Amazon, Alexa. Elle doit lui permettre de ne pas se laisser dépasser par les solutions de Google, Amazon et bientôt d’Apple.

Proposer tous les assistants sur la même enceinte

"L’enceinte intelligente pour les amoureux de la musique". C’est le slogan martelé par Sonos à de multiples reprises mercredi. Car avec One, qui reprend le design de la petite enceinte de la marque, la Play:1, Sonos mise avant tout sur la qualité du son de son produit ainsi que sur sa simplicité d’utilisation. Comme les modèles actuels, One sera en effet commandée directement par l’application Sonos sur smartphones et tablettes. 

Mais One sera en parallèle capable de répondre aux questions des utilisateurs grâce à plusieurs microphones intégrés. Elle pourra également commander les objets connectés présents dans la maison, d’abord grâce à l’assistant Alexa d’Amazon. La Sonos One intégrera aussi Google Assistant à partir du début de l’année 2018. Plus tard, d’autres services pourraient aussi venir s’ajouter à la liste dans les mois à venir. Pour le constructeur, il s’agit de proposer une enceinte pouvant gérer tous les assistants, alors que les modèles actuellement sur le marché ne proposent eux qu’un seul service.

En plus de cette nouvelle enceinte, Sonos va permettre à ses utilisateurs disposant déjà d’une enceinte Amazon Écho de commander leurs anciennes enceintes à la voix. "Jusqu’à présent vous pouviez commander votre enceinte Sonos avec les boutons qui sont dessus, ou sur l’écran de votre smartphone, mais nous nous sommes aperçus qu’il manquait quelque chose : la voix", a expliqué Mieko Kusano, la responsable de ce partenariat sur scène. Disponible pour tous ceux qui ont déjà un assistant Écho et une enceinte Sonos chez eux, elle permet au spécialiste de l’audio de s’intégrer dans l’écosystème connecté de la maison sans que les consommateurs aient besoin d'acquérir un nouveau produit.

Forte concurrence des spécialistes de la tech 

Ces annonces interviennent alors que les géants de la technologie investissent de plus en plus dans les enceintes intelligentes. Amazon a par exemple annoncé la semaine dernière une nouvelle gamme d’enceintes embarquant son assistant Alexa. Plus abordable, mais aussi plus design, cette gamme sera rapidement rejointe par une nouvelle enceinte signée Google, elle aussi moins chère que le modèle actuel.

Pour les constructeurs spécialisés dans l’audio et qui misent sur la qualité du son, la création d’enceintes connectées est donc devenu un impératif pour ne pas se laisser dépasser par les marques du monde de la technologie. Et la guerre s’annonce rude. En plus des enceintes embarquant Alexa d’Amazon et Assistant de Google, Apple s’apprête en effet à lancer sa solution : HomePod. Attendue aux États-Unis pour le mois de décembre, cette enceinte qui embarquera Siri mise, elle aussi, sur la qualité du son avant les fonctionnalités connectées.

La Sonos One sera commercialisée le 24 octobre à partir de 229 euros.