Enceintes connectées : un quart des foyers déjà équipés aux États-Unis

  • A
  • A
Amazon Echo 1280
Les enceintes connectées sont de plus en plus nombreuses. © AFP
Partagez sur :
Une nouvelle étude de l’institut Nielsen confirme la percée des enceintes connectés aux États-Unis. 24% des foyers en sont déjà équipés.

Rarement l’adoption d’une nouvelle technologie aura été aussi rapide. D’après une enquête de l’institut Nielsen publiée lundi, près qu’un quart (24%) des foyers américains sont déjà équipés d’une enceinte connectée un peu moins de trois ans après la sortie des premiers modèles. Parmi eux, 40% sont même équipés de plusieurs enceintes. Surtout, l’institut note une accélération de l’adoption de ce type d’objets. 62% des utilisateurs ont en effet acheté leur enceinte au cours des six derniers mois.

Des produits à partir de 50 euros. Depuis quelques mois, avec l’arrivée d’enceintes connectées plus abordables (Amazon Echo Dot, Google Home mini...) ou de meilleure qualité (Apple HomePod, Sonos One...), les constructeurs proposent désormais une gamme complète de produits à partir d’environ 50 euros. Les ventes d’enceintes ont donc logiquement augmenté, mais plus qu'un gadget, l'adoption de ces enceintes semble réelle. D’après Nielsen, 45% des possesseurs d’enceintes connectées prévoient déjà d’acheter de nouveaux produits pour leur domicile.

La musique en tête des usages. A l’usage, la quasi-totalité des possesseurs d’enceintes connectées utilisent leur produit pour écouter de la musique (90%). Ils sont également 81% à leur demander des informations sur la circulation ou la météo et 75% à rechercher des informations sur des personnes ou des événements. L’écoute des informations et des actualités arrive en quatrième position avec 68% des propriétaires l’utilisant au moins une fois par semaine. Dans la semaine, c’est le week-end que l’usage des enceintes connectées est le plus important. Leur usage monte à 72 minutes dans la journée, contre 65 minutes la semaine.

Les constructeurs veulent aller plus loin. Après cette première étape, les constructeurs veulent désormais passer à la vitesse supérieure en équipant tous les produits de la maison de leurs assistants intelligents. Amazon a présenté récemment un micro-ondes équipé de son assistant Alexa ainsi qu’une pendule pour la cuisine. Google, lui, pourrait annoncer de nouveaux produits embarquant Google Home lors de sa conférence du 9 octobre.