De la VO à la VF, le doublage des voix amélioré grâce aux nouvelles technologies

  • A
  • A
Partagez sur :
De nouvelles techniques pourraient révolutionner le monde du cinéma et plus particulièrement le monde du doublage. Un programme permet en effet de plaquer les lèvres du doubleur sur le visage de l'acteur ou de l'actrice pour obtenir une synchronisation parfaite entre les deux. Un processus rendu moins cher grâce à l'intelligence artificielle, et utilisable depuis des ordinateurs classiques. 

Si certains ne regardent jamais leurs films ou séries en version originale, d’autres ne supportent pas le doublage. En cause, les mauvaises traductions ou encore le décalage parfois trop évident entres la bouche et la voix. Mais une nouvelle technologie pourrait tout changer : elle permet de plaquer le mouvement des lèvres du doubleur sur le visage de l’acteur ou de l’actrice qui a tourné le film. La synchronisation serait ainsi parfaite : on pourrait même lire sur les lèvres.

>> Retrouvez la matinale du jour de Bernard Poirette en replay et en podcast ici

Cette technologie ne s’appliquera pas sur le tournage mais au moment du doublage. Tout est automatique : une caméra filme le visage du doubleur. Ensuite un programme analyse ses expressions et va retrouver leur équivalent chez l’acteur parmi l’ensemble des vidéos qu’il a déjà tournées. Et ensuite, il fera un copier-coller sur le visage de l’acteur.

Un processus moins cher

Grâce à l’intelligence artificielle, ce processus est moins cher et accessible pour les ordinateurs du commerce. Pour aller encore plus loin : désormais, il est aussi possible de répliquer les mouvements de la tête, des sourcils et de la bouche. Si un acteur n’est pas crédible dans une scène, il sera possible de le transformer en marionnette virtuelle, et de remplacer ses expressions par celles d’un inconnu qui jouerait un petit peu mieux.

Mais cette technologie n'est pas sans risque. Elle a inspiré les "deepfake" : quand on plaque le visage d’une célébrité sur une autre personne pour créer des des faux témoignages ou des fausses accusations. Garre, donc, à la manipulation des vidéos.