CES 2018 : Google affute ses armes pour batailler contre les assistants intelligents d'Amazon

, modifié à
  • A
  • A
Google Home CES 2018
Google s'est offert de nombreuses publicités pour le CES. © ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Habituellement très discret lors du CES, Google sera cette année omniprésent sur le salon. Objectif : ne pas laisser le champ libre à Amazon et ses enceintes connectées.

C’est plutôt inhabituel et pourtant, à quelques heures de l’ouverture du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, difficile de ne pas voir que Google est omniprésent dans le désert du Nevada. Habituellement très discrète lors du salon de l’électronique, la firme de Mountain View met cette année en place un dispositif d’envergure. Elle veut éviter de reproduire l’erreur de l’an dernier où Amazon, son concurrent sur le marché des enceintes intelligentes, avait totalement pris le dessus.

Ne pas laisser le champ libre à Amazon

A quelques jours de l’ouverture du salon, le créateur des enceintes Home et Home mini a commencé à mettre en place devant le centre de convention de Las Vegas, où se déroule une bonne partie des événements, une installation massive, comme elle n’en prépare généralement qu’à son siège de Mountain View, en Californie. Elle devrait y proposer des démonstrations de son assistant intelligent, mais aussi des goodies et des activés ludiques. Mais pour le groupe, l’objectif n’est pas tant de mettre en avant ses produits - qui, s’ils restent derrière ceux d’Amazon, se sont très bien vendus au cours des dernières semaines - que de présenter ses avancées logicielles.

L’an dernier, Google avait en effet été jugé trop discret lors du CES. Une discrétion dont Amazon avait profité pour annoncer de multiples partenariats pour son assistant intelligent, Alexa. Le site de e-commerce avait par exemple présenté les premières intégrations d’Alexa dans les voitures. La présence d’une telle installation laisse donc penser que Google devrait révéler cette semaine de nouvelles fonctionnalités pour ses enceintes et l’arrivée de nouveaux partenaires.

Une démarche rare de la part de Google 

Et pour enfoncer le clou, Google s’est offert une publicité géante sur le mono-rail qui traverse toute la ville et d'autres sur les écrans géants des palaces du célèbre boulevard "strip". Toutes arborent le slogan "Hey Google", le terme utilisé pour interpeller l’enceinte intelligente de la marque. Une preuve de plus des ambitions de Google, d’autant qu’il faut remonter à plus de cinq ans pour trouver les traces d’une installation aussi importante de la part de la marque sur un salon.

A l’époque, Google occupait un hall presque complet du Mobile World Congress, le salon annuel de la téléphonie de Barcelone. La marque y venait chaque année avec des activités amusantes et ludiques pour mettre en avant son système d’exploitation mobile, Android, qui avait encore besoin de croitre. Cinq ans plus tard, force est de constater que Google a plus que réussi son pari avec Android qui domine très largement le marché. Sera-t-il capable de faire de même avec son assistant intelligent alors qu’il se bat cette fois-ci contre Amazon ? La bataille est bel et bien engagée.