Biocatch, la start-up qui évite les piratages de cartes bleues

, modifié à
  • A
  • A
Biocatch crée un profil unique pour chaque utilisateur.
Biocatch crée un profil unique pour chaque utilisateur. © Capture d'écran.
Partagez sur :
La start-up israélienne Biocatch a développé une technologie capable de détecter si l’on tente d’utiliser une carte bleue sans en être son propriétaire.

Sécurisé ou pas ? C’est souvent la question que l’on se pose avant de régler un achat sur Internet ou même de communiquer des données personnelles. Pour éviter tout risque de piratage, la start-up israélienne Biocatch, fondée en 2011, a développé un système d’intelligence artificielle capable de détecter toute tentative de fraude. Le logiciel fonctionne aussi bien pour les achats en ligne que pour s’identifier sur un site sécurisé. 

Créer un profil pour chaque utilisateur. Pour arriver à ce résultat, la start-up analyse 500 paramètres du comportement en ligne de son utilisateur. L’objectif est de créer un profil unique pour chaque personne en fonction de ses habitudes. La vitesse de navigation avec la souris, de saisie de certains éléments ou les habitudes de navigation sont par exemple des critères. Une fois ce profil créé, le logiciel analyse en permanence et en temps réel si le comportement de la personne présente derrière l’écran correspond à son profil.

Détecter les comportements suspects. Ainsi, s’il détecte que les coordonnées de carte bleue saisies sont correctes, mais que la façon de les saisir ne correspond pas à celle du propriétaire de la carte, le logiciel sera capable de bloquer la transaction. Mieux, le logiciel peut également détecter lorsqu’un utilisateur tente d’utiliser le compte d’un autre. Dans le cadre du réseau en ligne sécurisé d’une entreprise, l’accès aux données sensibles pourrait être bloqué dès que le comportement de l’utilisateur paraît suspect. Pourquoi ne pas imaginer aussi que le compte Facebook d’un utilisateur pourrait être déconnecté dès qu’une tentative de piratage est détecté ?

 

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Arriver à transposer la solution dans le monde physique. Ces hypothèses sont autant de solutions développées par Biocatch dont la technologie est notamment utilisée par des banques pour limiter le risque de fraudes. Une étape reste cependant encore à franchir : la possibilité de détecter une tentative de fraude lors d’un retrait sur un distributeur automatique ou d’un paiement sur un terminal dans un magasin ou un restaurant car le système est pour le moment limité aux achats en ligne.

>> Le DLD, grand salon de l’innovation et des start-up, se déroule chaque année au mois de septembre en Israël, à Tel Aviv.