Automobile : bientôt, on conduira sans pare-brise

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Avec sa nouvelle Elva, McLaren propose une évolution majeure dans le monde de l'automobile. Le constructeur adapte l'une des spécificités des voitures de courses à son nouveau roadster, en offrant un véhicule sans toit ni pare-brise, grâce à la mise au point d'une barrière d'air invisible.

On connaissait les cabriolets, ces voitures qui permettent de rouler les cheveux au vent, sans toit. Mais un constructeur veut faire mieux et propose aujourd'hui de conduire sans pare-brise, au volant de la nouvelle McLaren Elva, un roadster sportif. L'idée est particulièrement ambitieuse : créer un pare-brise et un toit virtuel en jouant simplement avec l'aérodynamisme de la voiture. Le constructeur automobile a mis au point un système qui aspire l'air par le nez du véhicule avant de l'accélérer et de le renvoyer en l'air, juste devant l'habitacle. Au volant ce sera donc comme si on avait un véritable pare-brise et un toit. Mais les insectes et les gravillons seront évacués par cette sorte de barrière d'air invisible.

La pluie pose problème

Reste la question de la conduite de ce genre de véhicule par temps humide. Le constructeur explique qu'en cas de petite pluie on ne devrait ressentir aucune goutte, si seulement on roule à plus de 40 km/h. Cela veut dire que si on s'arrête à un feu par exemple, c'est la douche assurée. C'est pourquoi il propose aussi un vrai pare-brise dur en option pour ceux qui habitent das une région où il pleut souvent. 

Le comportement d'une voiture de course

Mais il faut bien se rendre compte que l'on parle ici d'un roadster sportif, la nouvelle McLaren Elva. Vous l'avez sans doute remarqué, la plupart des vraies voitures de course n'ont pas de pare-brise pour un souci d'aérodynamisme. Cela les freine et les alourdit. Avec cette technique, qui sera normalement adaptée à d'autres types de véhicules, le conducteur aura le comportement d'une vraie voiture de course, sans avoir besoin de mettre un casque. Mais ne vous attendez pas à ce que cette technologie arrive rapidement sur le véhicule de monsieur et madame Toutlemonde. Les motos seront les premières servies, parce qu'elles ont le même problème : elles sont freinées par le vent. Comme les longues visières, ce n'est pas très joli, la technologie Mclaren pourrait permettre de rester protégé tout en conservant un look parfaitement épuré.