Apple Pay : les banques françaises mettent de côté leurs réticences

  • A
  • A
Apple Pay sera bientôt compatible avec de nouvelles banques.
Apple Pay sera bientôt compatible avec de nouvelles banques. © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
BNP Paribas et La Banque postale vont prochainement proposer le service de paiement mobile d'Apple. Elles s'y refusaient jusqu'à présent.

Petit à petit, Apple Pay s'installe en France. Le service de paiement mobile d'Apple, qui permet de régler ses achats simplement en posant son iPhone ou son Apple Watch sur le terminal du commerçant, fonctionnera prochainement avec les cartes bleues des clients de la BNP Paribas et de La Banque postale, d'après des informations du Monde, dont Europe 1 a eu confirmation. 

Lancé en France en juillet 2016, le service de paiement était initialement compatible uniquement avec les cartes bleues émises par le groupe BPCE (Banque populaire et Caisse d'épargne). Les autres banques rechignaient alors à partager leurs revenus avec Apple, qui prélève une petite partie de la commission interbancaire sur chaque paiement. Depuis, d'autres banques avaient cependant rejoint le service et notamment la Société générale, Fortuneo et Orange Banque. La BNP Paribas sera compatible "dans les prochains mois", tandis que La Banque postale suivra au printemps prochain. Seul le Crédit agricole reste à l'écart.

Un milliard de transactions par trimestre

Rejoindre Apple Pay est, pour les banques, une manière de répondre aux attentes de leurs clients. Plusieurs d'entre eux réclamaient régulièrement sur les réseaux sociaux la compatibilité du service avec leur carte de paiement. D'après Le Monde, Apple aurait cependant dû revoir à la baisse certaines de ses exigences, notamment en matière de publicité du service, pour convaincre les banques françaises.

Mais même si le démarrage du service a demandé du temps en France comme dans le monde, sa croissance est désormais notable. D'après les chiffres communiqués par Tim Cook, le PDG d'Apple, lors de la présentation des résultats financiers de la firme fin juillet dernier, le nombre de transactions réalisées grâce à Apple Pay a pour la première fois dépassé le milliard au deuxième trimestre.

Pour inciter les utilisateurs d'iPhone, en plus de multiplier les partenariats avec les banques, Apple a travaillé avec les magasins pour rendre son service disponible dans le plus d'enseignes possibles. Aux États-Unis, de nouveaux partenariats ont été signés avec les pharmacies CVS et la chaîne de supérettes très présente dans le pays 7-Eleven. Résultat : plus de 30% des possesseurs d'iPhone seraient déjà utilisateurs d'Apple Pay.