Tennis - Rafael Nadal titré pour la onzième fois à Monte-Carlo

, modifié à
  • A
  • A
Rafael Nadal remporte son onzième titre à Monte-Carlo.
Rafael Nadal remporte son onzième titre à Monte-Carlo. © Yann COATSALIOU / AFP
Partagez sur :
Face à un Kei Nishikori sur le retour, Rafael Nadal n'a pas tremblé et s'est imposé en deux petits sets dimanche à Monte-Carlo. Son onzième titre sur la terre battue monégasque.

Le numéro 1 mondial Rafael Nadal a remporté pour la onzième fois le Masters 1000 de Monte-Carlo en surclassant le renaissant Japonais Kei Nishikori en deux sets (6-3, 6-2) dimanche.

Nadal reste numéro un. Après une incursion en Coupe Davis début avril, l'Espagnol faisait sur le Rocher son retour sur le circuit trois mois après son abandon en quarts de finale de l'Open d'Australie fin janvier. Ce titre, le 76ème de sa carrière, son 31ème en Masters 1000 - nouveau record, lui permet de conserver la place de numéro 1 mondial lundi. Nadal s'était auparavant imposé en Principauté sans discontinuer entre 2005 et 2012, puis en 2016 et 2017. Un seul homme l'a battu à ce stade de la compétition sur les courts monégasques : le Serbe Novak Djokovic en 2013.

"Chaque année, c'est un sentiment différent. Aujourd'hui, c'est une très bonne nouvelle pour moi qui revient de blessure. C'est très bon pour ma confiance. Ça a été une très belle semaine", a commenté le décuple vainqueur de Roland-Garros au micro de Canal+. Voilà désormais le Majorquin à 36 sets remportés consécutivement sur terre battue. Une série commencée dans la foulée de sa dernière défaite sur sa surface de cœur, la saison dernière à Rome, en quarts de finale, contre l'Autrichien Dominic Thiem.

De bon augure pour le Japonais. Nishikori (28 ans), lui, s'incline pour la quatrième fois de sa carrière en finale d'un Masters 1000. Ça n'empêchera pas le Japonais, actuellement 36ème mondial, de faire un bond au classement et de frapper aux portes du Top 20 lundi, lui qui ne rejoue que depuis deux mois sur le circuit principal après qu'une blessure au poignet droit l'a contraint à remiser sa raquette pendant plus de cinq mois, entre août et fin janvier.