Pierre-Ambroise Bosse : "J'ai tourné la page sur cette agression"

, modifié à
  • A
  • A
"Il ne faut pas déconner sur tout et j’en ai pris conscience avec cette agression", explique Pierre-Ambroise Bosse.
"Il ne faut pas déconner sur tout et j’en ai pris conscience avec cette agression", explique Pierre-Ambroise Bosse. © Adrian DENNIS / AFP
Partagez sur :
Après l'agression dont il a été victime, le champion du monde assure être "dans l'avenir" alors que son agresseur a décidé de porter plainte contre lui.

"C'est ridicule, c'est tout." Voici la première réaction de Pierre-Ambroise Bosse alors que l'homme suspecté de l'avoir agressé a déposé plainte contre lui. Le champion du monde ne s'inquiète pas des conséquences que ce nouveau rebondissement pourrait avoir. "La procédure est en cours et je fais confiance à la justice", explique-t-il au micro d'Europe 1.

18 jours d'ITT. Le 27 août au petit matin, "PAB" avait été pris à partie après une séance d'autographes improvisée sur le parking du casino de Gujan-Mestras, ville de son club formateur. Une agression qui avait engendré 18 jours d'incapacité totale de travail (ITT) pour l'athlète, qui a assuré avoir failli perdre l'usage d'un œil.

"Il ne faut pas déconner sur tout." Aujourd'hui, il expliqué avoir laissé cette agression derrière lui. "Je suis dans l’avenir. C’est terminé, j’ai tourné la page sur cette agression. Maintenant, je suis dans d’autres choses et je vais repartir sur mon entraînement comme je sais le faire", confie-t-il, tout en assurant que, de son côté, "rien n'a changé". "Il ne faut pas déconner sur tout et j’en ai pris conscience avec cette agression", conclut toutefois Pierre-Ambroise Bosse.

Europe 1
Par Emilie Bonnaud avec G.D