OM : André Villas-Boas annonce qu'il veut démissionner, puis est mis à pied

, modifié à
  • A
  • A
André-Villas Boas a présenté sa démission et attend une réponse de sa direction. 1:29
André-Villas Boas a présenté sa démission et attend une réponse de sa direction. © AFP
Partagez sur :
L'entraîneur portugais de l'OM a présenté sa démission, mardi en conférence de presse, en raison d'un désaccord avec sa direction sur le mercato. Il a été "mis à pied à titre conservatoire" quelques heures plus tard, renforçant un peu plus la grave crise traversée par le club phocéen ces dernières semaines. 

La situation à l'OM devient intenable. L'entraîneur de l'Olympique de Marseille André Villas-Boas a annoncé mardi en conférence de presse avoir présenté sa démission après un désaccord sur le mercato, précisant qu'il attendait une réponse de la direction. "Je ne veux rien de l'OM, pas d'argent. Je veux juste partir", a lancé le Portugais au lendemain de la clôture du mercato et trois jours après l'intrusion de supporters excédés au centre d'entraînement de Marseille.

Quelques heures plus tard, l'OM a annoncé sa "mise à pied à titre conservatoire". "Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d'agissements et d'attitudes qui nuisent gravement à l'institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement", explique le club marseillais dans un communiqué.

"Les propos notamment tenus aujourd'hui en conférence de presse à l'égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables. Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent", ajoutent les auteurs du communiqué. "D'éventuelles sanctions seront prises à l'encontre d'André Villas-Boas à l'issue d'une procédure disciplinaire", conclut l'OM.

Opposé à l'arrivé en prêt du Français Olivier Ntcham 

Villas-Boas, arrivé à l'OM en début de saison dernière, a expliqué qu'il s'était opposé à l'arrivée en prêt du milieu français du Celtic Glasgow Olivier Ntcham, actée lundi soir, qu'il a apprise par la presse. Par ailleurs, il a indiqué avoir appris le départ de son ailier Nemanja Radonjic pour le Hertha Berlin "à 22h30" lundi.

"Mon professionnalisme a été touché et je ne peux pas l'accepter", a indiqué "AVB" qui s'est dit prêt à continuer "jusqu'à ce que la direction (le) laisse partir" et assure rester "totalement focalisé" sur le match de Marseille à Lens, prévu mercredi à 21h. Villas-Boas a expliqué qu'il s'était uniquement entretenu avec le capitaine Steve Mandanda sur sa décision, alors qu'un entraînement était prévu dans la foulée. "Je suis lié par un contrat, je le respecte", a-t-il ajouté. "La direction peut être tranquille, j'ai un grand respect pour Franck" McCourt, le propriétaire américain du club, a-t-il encore dit lors d'une conférence de presse insensée.

Comment vont réagir les supporters ? 

L'OM vit actuellement une crise sportive majeure, avec trois défaites de suite en Ligue 1 et une 9e place au classement (avec deux matches en retard). Le club a été choqué samedi par l'intrusion de plusieurs supporters en colère dans le centre d'entraînement du club, la Commanderie, des incidents ayant entraîné le placement en garde à vue de 18 personnes et le report en urgence de la rencontre OM-Rennes, prévue samedi soir.

Et cette décision pourrait venir accentuer la colère des supporters. Interrogé par Europe 1, Alexandre regrette par exemple l'attitude de la direction du club. "Pour moi, ce n'est pas le principal fautif dans cette histoire", estime-t-il. "Il faut respecter sa décision."