NBA : Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State appelle au contrôle des armes à feu

  • A
  • A
Steve Kerr réagissait à la tuerie qui a fait douze morts vendredi à Virginia Beach.
Steve Kerr réagissait à la tuerie qui a fait douze morts vendredi à Virginia Beach. © Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
"J'espère qu'on pourra changer les choses et qu'on n'aura un jour plus peur dans ce pays de marcher dans la rue et de se faire tirer dessus", a confié Steve Kerr en marge du match 2 des finales NBA.

L'entraîneur de Golden State Steve Kerr a appelé dimanche peu avant le coup d'envoi du deuxième match de la finale du Championnat NBA, au contrôle des armes à feu après une nouvelle fusillade aux Etats-Unis. "La jeune génération, les jeunes derrière le mouvement March For Our Lives, m'ont vraiment inspiré", a déclaré Kerr, habillé d'un tee-shirt "Vote For Our Lives" (votez pour nos vies), lors de la conférence de presse précédant le match de son équipe à Toronto.

"La seule solution pour sortir de la sale situation où nous sommes, c'est de voter"

"Je leur apporte mon soutien, à eux et à tous les jeunes, j'espère qu'on pourra changer les choses et qu'on n'aura un jour plus peur dans ce pays de marcher dans la rue et de se faire tirer dessus", a-t-il ajouté. "Le tee-shirt que je porte, est pour rappeler que la seule solution pour sortir de la sale situation où nous sommes, c'est de voter et de voter pour des gens qui veulent changer les lois sur le contrôle des armes à feu dans ce pays", a ajouté l'entraîneur de Golden State.

Kerr, dont le père, un universitaire, a été assassiné au Liban en 1984 par un groupe armé islamiste, réagissait à la tuerie qui a fait douze morts vendredi à Virginia Beach, ville de 450.000 habitants à environ 300 kilomètres au sud de Washington. Un employé municipal a ouvert le feu dans un bâtiment public de la ville, avant d'être abattu par la police.

Critiques récurrentes envers Trump

Selon l'ONG Gun Violence Archive, il y a eu 150 fusillades ayant fait plus de quatre victimes -blessées ou décédées- depuis le début de l'année 2019. Kerr critique régulièrement le président américain Donald Trump, entre autres parce qu'il n'est pas partisan du contrôle des armes à feu. Les Golden State Warriors, sacrés champions NBA en 2017 et 2018, ont refusé de se rendre à la Maison Blanche comme le veut la tradition pour rencontrer le milliardaire républicain.