Nadal s’impose face à Djokovic et remporte son 13e Roland-Garros !

, modifié à
  • A
  • A
Rafael Nadal 1:00
Rafael Nadal a remporté dimanche son 13e titre à Roland-Garros. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Rafael Nadal a écrasé Novak Djokovic dimanche en finale de Roland-Garros (6-0, 6-2, 7-5). À 34 ans, l’Espagnol décroche ainsi son 13e titre sur la célèbre terre battue des Internationaux de France. Il s’agit également du 20e trophée qu'il remporte en Grand Chelem, égalant le record de Roger Federer.

Rafael Nadal s’est imposé face à Novak Djokovic dimanche en finale de Roland-Garros en trois sets 6-0, 6-2, 7-5 . L’Espagnol décroche ainsi son 13e titre sur la célèbre terre battue des Internationaux de France, et remporte son 20e Grand Chelem, égalisant ainsi l'exploit de Roger Federer. Il s’agit également de la 100e victoire de Rafael Nadal lors du tournoi de Roland-Garros.

Novak Djokovic en reste à 17 tournois majeurs et encaisse sa première défaite de l'année à la régulière, la deuxième après sa disqualification choc à l'US Open. Il ne devient donc pas le premier joueur de l'ère Open (depuis 1968) à compter au moins deux fois chacun des quatre titres du Grand Chelem à son palmarès. La première et unique victoire de Novak Djokovic à Roland-Garros remonte à l'édition 2016.

"Gagner ici, c'est tout pour moi", s'est réjoui Nadal. "Je ne pense pas au vingtième (Grand Chelem), aujourd'hui, c'est juste une victoire à Roland-Garros, et Roland-Garros, c'est tout pour moi, j'y ai passé les moments les plus importants de ma carrière sans aucun doute."
"Rien que jouer ici, c'est une inspiration pour moi, l'histoire d'amour que j'ai avec cette ville et ce court est inoubliable", a-t-il ajouté.

Deux défaites... en 15 ans !

Personne d'autre que Nadal n'a remporté plus de onze fois le même tournoi du Grand Chelem. À 34 ans et 130 jours, l'Espagnol devient le vainqueur le plus âgé depuis son compatriote Andres Gimeno en 1972 sur la terre battue parisienne. Et il le réalise sans perdre le moindre set. Ce succès en finale marque son centième match gagné à Roland-Garros.

Depuis sa première participation en 2005, il n'y a connu que deux défaites, en 2009 (contre Söderling en huitièmes de finale) et en 2015 (contre Djokovic en quarts de finale). Il avait déclaré forfait avant son troisième tour en 2016. Il n'y avait probablement pas grand-chose  à faire contre un tel Rafael Nadal, à la fois ultra saignant, ultra précis et ultra réaliste.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP