Mitigé à Paris, prolifique à Monaco, risqué à Marseille… Ce qu'il faut retenir du mercato d'hiver

, modifié à
  • A
  • A
Leandro Paredes (PSG), Cesc Fabregas (Monaco), Mario Balotelli (Marseille) : trois nuances de mercato en Ligue 1.
Leandro Paredes (PSG), Cesc Fabregas (Monaco), Mario Balotelli (Marseille) : trois nuances de mercato en Ligue 1. © Montage via AFP
Partagez sur :
Le mercato d'hiver s'est achevé pour tous les clubs européens jeudi soir, à minuit. Marseille a récupéré Mario Balotelli pour accrocher la Ligue des champions, le Paris Saint-Germain Leandro Paredes pour densifier son milieu de terrain et l'AS Monaco une flopée de renforts pour se maintenir.

C'est un marché traditionnellement plus calme que le mercato de l'intersaison, aux innombrables mouvements. Mais pour des clubs français qui jouent très gros pour cette deuxième partie de l'exercice 2018-2019, peut-être plus gros encore que lors des saisons précédentes, le marché hivernal des transferts a représenté une bonne opportunité de se renforcer pour les mois à venir. Europe 1 fait le point sur les enseignements de ce mois de janvier, aux fortunes diverses.

Le PSG échoue à se blinder

Certes, il y a l'arrivée pour 47 millions d'euros de Leandro Paredes, un milieu de terrain polyvalent, pour densifier l'entrejeu. Mais pour le Paris Saint-Germain, le mercato hivernal était l'occasion idéale pour solidifier tous ces secteurs de jeu avant la double confrontation cruciale contre Manchester United en huitièmes de finale de Ligue des champions. Or, en échouant à attirer d'autres recrues de poids, en dépit de l'intérêt porté à Idrissa Gueye (Everton, Angleterre), Thiago Mendes (Lille) ou encore Luciano Acosta (DC United, États-Unis), les Parisiens, privés de Neymar, abordent la période la plus importante de leur saison avec un effectif que certains jugent trop léger.

Marseille mise tout sur Balotelli

Un sauveur sur la Cannebière ? C'est ce qu'attendent les supporters de l'Olympique de Marseille avec l'arrivée sans indemnité de transfert de Mario Balotelli, à Nice depuis 2016 (44 buts en 77 matches). Pour se sortir d'une mauvaise passe (huitième au classement de Ligue 1 avec 12 points de retard sur le deuxième, éliminé de toutes les coupes), le club phocéen mise sur le talent de l'attaquant italien, réputé pour son caractère aléatoire, pour accrocher la Ligue des champions et relancer le projet mené par le propriétaire américain Franck McCourt.

Monaco met les moyens pour se sauver

Une véritable anomalie : Monaco, troisième budget de Ligue 1 et dauphin du PSG la saison dernière, est actuellement avant-dernier, avec 15 petits points glanés en 22 matches. Indigne du rang espéré par le propriétaire russe du club, Dmitri Rybolovlev, qui a desserré les cordons de la bourse pour s'attacher les services d'un nombre considérable de joueurs pour un mercato hivernal : Cesc Fabregas, Naldo, William Vainqueur, Georges-Kévin Nkoudou, Gelson Martins, Fodé Ballo-Touré ou encore Adrien Silva, en plus d'avoir fait revenir Leonardo Jardim, entraîneur pourtant remercié en octobre.

Des jeunes Français changent de club pour éclore

Eux ne jouaient pas - ou peu - dans leur club et tentent leur chance ailleurs pour lancer leur carrière. Le jeune milieu offensif du PSG, Yacine Adli (18 ans), s'est engagé à Bordeaux, tandis que le défenseur central toulousain Jean-Clair Todibo (19 ans) a choisi de s'exiler au FC Barcelone, où il retrouvera ses compatriotes Clément Lenglet, Samuel Umtiti et Ousmane Dembélé.

À l'étranger, on prépare (déjà) la saison prochaine 

Contrairement à l'année dernière, quand les cadors européens avaient dépensé des dizaines de millions d'euros pour le transfert immédiat de très bons joueurs (Virgil van Dijk à Liverpool, Philippe Coutinho à Barcelone, etc.), ce cru 2019 du mercato hivernal fut relativement sage à l'étranger.

Deux clubs vont malgré tout enregistrer les arrivées à la fin de la saison de pépites à très fort potentiel : Frenkie de Jong, qui va garnir les rangs du FC Barcelone en provenance de l'Ajax Amsterdam, aux dépens du Paris Saint-Germain qui courtisait le joueur néerlandais, et Christian Pulisic, qui passera de Dortmund à Chelsea. Le club londonien a également enrôlé le buteur Gonzalo Higuain, tandis que l'attaquant Alvaro Morato est transféré à l'Atlético Madrid.

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec