Meilleur buteur, joueur le plus âgé… Les records de l’Euro

  • A
  • A
Michel Platini et Cristiano Ronaldo partagent le record du nombre de buts à l'Euro.
Michel Platini et Cristiano Ronaldo partagent le record du nombre de buts à l'Euro. © Photos AFP/Montage Europe 1
Partagez sur :
Depuis sa création en 1960, l’Euro a été le théâtre de nombreux matches à rebondissements et d’exploits mémorables. Focus sur ces records, du joueur le plus jeune en passant par l’équipe la plus titrée, qui ont forgé la légende de la compétition. 

Des buts de folie, des joueurs de légende et des surprises : l'Euro, qui vendredi 11 juin, est sans aucun doute la compétition la plus prestigieuse du foot international après la Coupe du monde. Depuis sa création en 1960, de nombreux records ont forgé l'histoire du championnat d'Europe, à l'image des neufs buts inscrits par Michel Platini en 1984. Focus sur ces exploits aussi bien individuels que collectifs. 

L’Espagne et l’Allemagne, les plus titrées

Avec trois succès chacun, les Espagnols et les Allemands se partagent le record de l’équipe la plus souvent championne d’Europe. La Roja l’a emporté en 1964 avant de devenir le premier et seul pays à gagner l’Euro deux fois consécutivement, en 2008 et 2012 (voir la vidéo ci-dessous)… avec entre-temps la victoire au Mondial 2010. L’Allemagne (et ex-RFA) l’a de son côté gagnée en 1972, 1980 et 1996. L'équipe de France, vainqueur en 1984 et en 2000, va-t-elle les rejoindre au palmarès ? 

Les Bleus de 1984, les plus offensifs

L’équipe de France de Michel Platini, vainqueur de "son" Euro en 1984, détient le record de buts en une seule phase finale : 14 ! Les Bleus avaient notamment battu la Belgique 5-0 en phase de groupes, avec également deux victoires 3-2 face à la Yougoslavie en poules et le Portugal 3-2 en demi-finales. Avant de battre l'Espagne 2-0 en finale, avec le célèbre coup franc de Platini et la bourde du gardien espagnol Arconada. 

Platini et Cristiano, les goleadors

Avec 9 buts inscrits, Michel Platini et Cristiano Ronaldo sont les deux meilleurs buteurs de l’histoire de l’Euro. Mais différence notable : Platoche a marqué tous ses buts… en une seule phase finale, 1984 (voir la vidéo ci-dessous) ! Il s’agit évidemment d’un record sur un seul Euro. Le Portugais a lui joué quatre fois l’Euro et pourrait bien dépasser définitivement Platini cet été. 

Cristiano, le plus capé

Cristiano Ronaldo possède également le record du nombre de matches joués dans la compétition : 21. Un record qu’il va encore améliorer cet été, puisqu’il devrait, sauf blessure ou coronavirus, jouer au moins les trois matches du premier tour (contre l’Allemagne, la France et la Hongrie), voire plus si qualification. L’attaquant de la Juventus devrait également devenir le premier joueur à disputer cinq phases finales de l’Euro. 

Willems le plus jeune, Király le plus vieux

A 18 ans et 71 jours, l’arrière gauche néerlandais Jetro Willems est devenu le plus jeune joueur à disputer un match à l’Euro, lors de la défaite contre le Danemark (0-1) en phase de poules en 2012. A l’inverse, le gardien hongrois Gábor Király avait lui 40 ans et 86 jours lors de la correction subie par son équipe contre la Belgique (0-4), au premier tour de l’Euro 2016. Le portier au célèbre jogging gris, qui a depuis pris sa retraite, s'était tout de même signalé lors de ce match par une superbe parade sur un coup franc de Kevin De Bruyne : 

Ballack le maudit

L’iconique milieu allemand Michael Ballack possède un triste record. En 2008, il est devenu le premier joueur à perdre les finales de la Ligue des champions (avec Chelsea contre Manchester United) et de l’Euro la même année (contre l’Espagne). Six ans plus tôt, en 2002, il avait perdu la finale de la Ligue des champions avec le Bayer Leverkusen contre le Real Madrid, puis celle de la Coupe du monde contre le Brésil. Le Poulidor allemand, en somme… 

Berti Vogts, le seul à avoir fait le "doublé"

L’Allemand Berti Vogts est le seul à avoir gagné l’Euro à la fois en tant que joueur (1972) et en tant que sélectionneur (1996). Didier Deschamps, qui était le capitaine des Bleus victorieux en 2000, pourrait bien l’imiter cette année. En tout cas, on le lui souhaite.