Hugo Lloris : "Le maillot de l’équipe de France est lourd à porter"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À la veille du match face à l’Albanie, comptant pour les qualifications à l’euro 2020, le gardien et capitaine de Bleus rappelle son attachement au maillot de l’équipe de France.
INTERVIEW

C’est la rentrée aussi pour les Bleus. Samedi soir au stade de France, les champions du monde reçoivent l’Albanie, dans un match qu’il faudra gagner pour aborder sereinement la dernière ligne droite des qualifications à l’Euro 2020. "L’objectif, c’est de gagner, de prendre six points sur les deux matches à venir", assure Hugo Lloris, invité de la matinale d’Europe 1 jeudi. Le gardien et capitaine de Bleus songe donc aussi déjà à la rencontre face à Andorre, mardi prochain, toujours au stade de France.

Le maillot bleu, "un passage de témoin génération après génération"

Le portier de Tottenham, qui honorera samedi soir sa 113ème sélection, rappelle aussi l’importance à ses yeux du maillot bleu. "Le maillot de l’équipe de France, on le répète souvent, est lourd à porter par rapport à son histoire, par rapport à son prestige. Il y a tellement de grands joueurs qui l’ont porté", affirme Hugo Lloris. "C’est un passage de témoin génération après génération, et c’est important que cette nouvelle génération se rende compte de cette importance. Mais on peut uniquement s’en rendre compte lorsqu’on rentre sur le terrain en portant le maillot, lors de l’hymne national mais également lors de matches importants sur des phases qualificatives ou lors de grandes compétitions comme la Coupe du monde et comme l’euro."

Cette émotion, certains jeunes inexpérimentés pourraient la ressentir au stade de France, en raison des nombreux absents, dont Kylian Mbappé, qui ont dû déclarer forfait sur blessure. "Malheureusement pour l’équipe de France, on doit se passer de certains cadres, de joueurs expérimentés. Mais ça laisse également la chance à des jeunes joueurs d’exprimer leur talent", positive le gardien des Bleus. "C’est donc également une bonne chose pour l’équipe de France".

"Difficile de mixer entre une préparation et les tournées" d'avant-saison

Quant aux raisons d’une telle hécatombe - outre Mbappé, Pogba, Laporte, Dembélé ou encore Kanté sont blessés -, Hugo Lloris refuse d’incriminer les tournées parfois fatigantes d’avant-saison. "En tant que salariés d’un club, on n’a pas notre mot à dire. Mais ça fait partie du paysage aujourd’hui, de faire des tournées", explique le gardien. "Alors forcément c’est difficile de mixer entre une préparation et ces voyages, mais le staff technique, les entraîneurs essaient de nous mettre dans les meilleures conditions. Mais forcément ça ajoute de la fatigue dès le début de la saison", admet-il.  

Tous ces pépins, il faudra les oublier samedi soir face à l’Albanie, face à laquelle les Bleus partiront largement favoris. N’est-ce pas, Hugo Lloris ? "Je ne pronostique pas les matches dans lesquels je suis… (Rires). Non, non, non", élude le portier des Bleus. "Mais une victoire de l’équipe de France, oui… Effectivement, si on ne prend pas de but, c’est mieux. Et il faudra en marquer également. Pour le plaisir, pour la confiance, également pour nos supporters, pour vivre un bon moment de football."

Europe 1
Par Matthieu Belliard, édité par R.D.