Ligue des Champions : le PSG triomphe du Real Madrid (3-0)

, modifié à
  • A
  • A
Angel Di Maria a guidé les Parisiens vers la victoire, mercredi soir.
Angel Di Maria a guidé les Parisiens vers la victoire, mercredi soir. © THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
Le Paris Saint-Germain a battu le Real Madrid, mercredi soir, lors de la première journée de Ligue des Champions (3-0). Angel Di Maria a inscrit deux buts.

Le Paris Saint-Germain a réussi son entrée en Ligue des Champions, mercredi soir, en battant le Real Madrid de Zinédine Zidane trois buts à zéro. L'Argentin Angel Di Maria a signé une performance hors-norme en étant très actif et, surtout, en inscrivant deux buts. Thomas Meunier a marqué dans les derniers instants pour le 3-0. Idrissa Gueye, l'une des recrues estivales du PSG, a également fait un match énorme. Le milieu de terrain a été extrêmement précieux à la récupération. En face, le Real Madrid n'a inquiété que sporadiquement la défense parisienne. Les joueurs de Zidane n'ont pas cadré une seule frappe.

Di Maria proche du triplé

Pas de Neymar, pas de Mbappé ni de Cavani ? Pas de problème ! En l'absence de la "MCN", Angel Di Maria, avec un doublé, a porté le Paris SG vers un succès de prestige. Une nouvelle fois, l'Argentin a illuminé Paris, de par ses dribbles, son énergie en défense, et surtout son efficacité, qui fait de lui l'actuel meilleur buteur du club, avec cinq buts en sept matches. Il a à nouveau enfilé le costume de buteur mercredi soir, en reprenant victorieusement un centre de Juan Bernat sur sa première occasion (14ème). D'une frappe des 20 mètres imparable pour Thibaut Courtois (33ème), il a ensuite tué le match. Il a même failli inscrire un triplé en seconde période (61).

Une défense irréprochable

Au-delà de la performance individuelle, le PSG envoie un signal fort à l'Europe. En s'imposant 3-0 contre le légendaire Real Madrid, l'équipe française montre qu'elle a les ressources pour triompher des plus grands d'Europe. Idrissa Gueye, que l'on a l'habitude de qualifier de "joueur de l'ombre", a brillé mercredi soir. Il a récupéré un nombre incalculable de ballons, quand il n'était pas en train de distribuer des caviars à ses partenaires. Défensivement, la copie est également parfaite.

Pour la première fois depuis la mise en place de la nouvelle formule de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a pas cadré un tir. Les mauvaises langues diront qu'il s'agit de maladresse, les autres plébisciteront une défense irréprochable des Parisiens.

Europe 1
Par Europe1.fr