Ligue des champions : FC Barcelone-PSG, bien plus qu'un match

, modifié à
  • A
  • A
Verratti Messi 2:31
Ce choc se dispute quatre ans après la remontada historique du FC Barcelone de Lionel Messi sur le PSG de Marco Verratti. © LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :
Défiés comme rarement en Ligue 1, les Parisiens s'apprêtent à affronter le FC Barcelone en huitième de finale aller de la Ligue des champions, mardi soir (21 heures), un choc à suivre sur Europe 1. Pour les deux équipes, cette rencontre est bien plus qu'un simple match, notamment en termes de finances et d'image.
DÉCRYPTAGE

"Més que un match", pourrait-on dire. Alors que la devise du FC Barcelone, "Més que un club", est depuis un an visible sur les sièges d'habitude garnis du Camp Nou, la rencontre de Ligue des champions entre le Barça et le Paris Saint-Germain, mardi soir (21 heures, à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1), revêt un enjeu qui dépasse largement le cadre de l'aspect sportif. Quatre ans après la remontada historique, une défaite lors de ces huitièmes de finale (le match retour aura lieu à Paris, le 10 mars) serait un immense coup dur pour l'un ou l'autre de ces favoris.

Enjeu économique capital

Le Paris Saint-Germain estime ainsi le manque à gagner à plus de 200 millions d'euros cette saison à cause de la crise du Covid-19. Un beau parcours en Ligue des champions pourrait limiter les dégâts. L'an passé, en atteignant la finale, le club de la capitale avait empoché 134 millions d'euros de gains.

Pour le FC Barcelone, c'est encore pire. La dette du club catalan dépasse le milliard d'euros. Le salaire de ses stars pèsent énormément dans les finances du club. Selon les révélations du quotidien espagnol El Mundo, le contrat de l'Argentin Lionel Messi, sextuple Ballon d'or, aurait ainsi coûté au Barça la bagatelle de 555 millions d'euros.

Laporta confiant pour Messi

La situation de Lionel Messi est aussi l'un des grands enjeux du match de mardi soir, car l'Argentin est en fin de contrat en juin prochain et peut donc signer là où il veut. Or, le PSG est l'un des rares clubs à pouvoir se l'offrir. Lionel Messi est devenu plus qu'un enjeu sportif : c'est un enjeu politique, car le club catalan doit élire son futur président le mois prochain.

" Je verrai la possibilité économique du Barça pour faire une proposition à Leo Messi, pour qu'il continue "

Et selon le candidat qui sera élu, Lionel Messi restera ou ira voir ailleurs. Le grand favori de cette élection s'appelle Joan Laporta, déjà président du Barça de 2003 à 2010. Rare dans les médias français, l'ancien président du club a confié à Europe 1 qu'il ferait tout pour conserver Messi. "Je verrai la possibilité économique du Barça pour faire une proposition à Leo Messi, pour qu'il continue. Je suis très convaincu que Leo restera au Barça", affirme-t-il.

Neymar, VRP de luxe ?

Dans ce dossier, le PSG ne se cache même plus. "On est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près", a récemment déclaré le directeur sportif, Leonardo, à France Football. "En fait, nous, on n'est pas encore assis, mais notre chaise est juste réservée au cas où." Enfin, dernier point qui a son importance à Paris, le club possède dans ses rangs un VRP de luxe, Neymar, blessé pour ce match aller et incertain pour le retour. Selon les informations de nos confrères de L'Équipe, le Brésilien aurait vanté les charmes du club de la capitale à Lionel Messi.