Ligue 1 - Pour la première de Thierry Henry, Monaco s'incline à Strasbourg (2-1)

, modifié à
  • A
  • A
Monaco n'a plus gagné depuis la première journée de Ligue 1.
Monaco n'a plus gagné depuis la première journée de Ligue 1. © FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :
L'arrivée de Thierry Henry sur le banc n'a rien changé : Monaco est toujours en crise après une nouvelle défaite contre Strasbourg (2-1).

Une bévue du gardien, un joueur majeur blessé, un autre exclu et une défaite 2-1 : la première de Thierry Henry sur le banc de Monaco a été marquée par la malchance sur la pelouse de Strasbourg, samedi lors de la 10e journée de Ligue 1.

Monaco s'enfonce dans la crise. Le penalty de Youri Tielemans en toute fin de rencontre (90e+1) s'est avéré insuffisant pour empêcher le RCSA de l'emporter grâce à des buts d'Adrien Thomasson (17e) et Lebo Mothiba (84e). Monaco, qui a cruellement manqué de réalisme et de réussite sous le regard impuissant de "Titi", a enregistré sa quatrième défaite consécutive en championnat, la cinquième toutes compétitions confondues, et a glissé à l'avant-dernière place de L1. Avec seulement six points au compteur, les Monégasques, qui n'ont plus gagné depuis la première journée, pointent à trois longueurs du barragiste, Nantes, et quatre du 17ème, Amiens.

À quatre jours d'un duel décisif pour son avenir en Ligue des champions sur la pelouse des Belges du FC Bruges, les joueurs de Thierry Henry n'ont pas réussi à redresser la barre malgré une prestation correcte ponctuée de nombreuses occasions. Pire, le nouvel entraîneur azuréen a également perdu son attaquant colombien Radamel Falcao, sorti peu après la demi-heure de jeu en raison d'une blessure à la cuisse gauche. De plus, Henry sera privé le week-end prochain de Samuel Grandsir, suspendu après avoir été exclu pour jeu dangereux seulement trois minutes après son entrée (66e).

Strasbourg confirme. Strasbourg a, lui, confirmé son début de saison prometteur en réalisant un match solide. Parfois malmenés, les joueurs de Thierry Laurey ont été efficaces et solidaires, à l'image de Kenny Lala, qui a offert une passe décisive à Adrien Thomasson (17e) et a sauvé deux ballons sur sa ligne (38e, 57e). Les Alsaciens, poussés comme d'habitude par un stade de la Meinau incandescent, sont classés à une prometteuse sixième place, avec 15 points.