Ligue 1 - OGC Nice : le président Rivère et le directeur sportif Fournier démissionnent

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Pierre Rivère est l'un des présidents les plus respectés de Ligue 1. © YANN COATSALIOU / AFP
Partagez sur :

Le président et son directeur sportif ont démissionné en raison de "divergences" avec les actionnaires majoritaires du club. Ils resteront en place jusqu'à la fin de la saison. 

Une page se tourne à l'OGC Nice. Le président du Gym, Jean-Pierre Rivère, et son directeur sportif, Julien Fournier, ont annoncé leur démission vendredi pour des "divergences" avec les actionnaires majoritaires chinois et américains. Les deux dirigeants resteront en place au moins "jusqu'à fin mai", a précisé le président, arrivé à la tête du club niçois en 2011. "C'est un secret de polichinelle, nous avons depuis des mois des divergences avec nos actionnaires, ces tensions sont toujours plus exacerbées en période de mercato", a ajouté le président.

En juin 2016, 80% des parts de la SASP OGCN avaient été rachetés par des hommes d'affaires sino-américains spécialisés dans l'hôtellerie et le tourisme. Le président avait été maintenu en fonction pour un cycle de 3 ans minimum avec Julien Fournier, à qui il avait cédé quelques parts de ses 20% dans le capital de la SASP.

Avec eux, une période dorée pour Nice. L'annonce de cette double démission est un coup de tonnerre dans le paysage de la Ligue 1. Depuis son arrivée, en 2011, Jean-Pierre Rivère a considérablement fait progresser l'OGC Nice, passant d'un club de bas et de milieu de tableau à l'une des meilleures équipes françaises de ces dernières années. L'OGC Nice a notamment atteint une historique troisième place lors de la saison 2016-2017, une première depuis 41 ans, et a frappé fort sur le marché des transferts avec le recrutement de plusieurs stars comme le défenseur brésilien Dante ou l'attaquant italien Mario Balotelli.

Le club niçois s'est également structuré avec l'inauguration d'un centre d'entraînement flambant neuf, fin 2017, quatre ans après avoir pris possession de l'Allianz Riviera, un stade de 35.000 places construit pour l'Euro 2016. Les "Aiglons", entraînés par Patrick Vieira depuis cet été, sont actuellement 10e de Ligue 1