Ligue 1 : Lyon bat largement Marseille et se relance

, modifié à
  • A
  • A
La joie des Lyonnais sur le quatrième but, signé Nabil Fekir.
La joie des Lyonnais sur le quatrième but, signé Nabil Fekir. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
L'OL, sur la lancée de sa victoire à Manchester City, a dominé l'OM (4-2) dimanche soir dans le choc de la 6e journée. Les Lyonnais remontent à la 6e place.

Un Olympique rit, l'autre grimace. Lyon a nettement remporté "l'Olympico" face à l'OM (4-2), dimanche soir dans le choc de la 6e journée de Ligue 1. Les Lyonnais, dans la foulée de leur exploit à Manchester City en Ligue des champions, ont confirmé leur regain de forme à l'issue d'une rencontre spectaculaire et riche en rebondissements. Bertrand Traoré, auteur d'un doublé, Houssem Aouar et Nabil Fekir ont inscrit les buts lyonnais. Florian Thauvin et Clinton Njié ont marqué pour les Marseillais.

Les Lyonnais remontent du même coup à la 6e place (10 pts), à égalité de points avec leur adversaire du soir, et se relancent après deux matches sans victoire en championnat. L'OM, de son côté, subit un nouveau coup d'arrêt après sa défaite contre Francfort en Ligue Europa et recule à la 5e place. Les deux Olympique pointent tous deux à 8 points du PSG, large leader de Ligue 1. 

Traoré, doublé gagnant. L'OM a pourtant longtemps fait jeu égal avec Lyon. L'OL a d'abord ouvert le score grâce à Houssem Aouar, d'une frappe du gauche après avoir effacé Duje Caleta-Car, le défenseur central marseillais (1-0, 28e). Les Marseillais ont égalisé quelques minutes plus tard par Florian Thauvin, parfaitement décalé par Dimitri Payet, juste avant la mi-temps (1-1, 39e).

Mais, comme souvent dans les grands matches, les Phocéens ont coulé au retour des vestiaires, notamment par la faute de Bertrand Traoré. L'attaquant lyonnais, remplaçant à Manchester City, a justifié sa titularisation par un doublé, d'abord d'une frappe croisée du droit (51e, 2-1), puis d'un tir détourné par Luiz Gustavo (60e, 3-1). 

Le cauchemar de la charnière marseillaise. Les Marseillais, sonnés, ont même craqué en fin de match. Kevin Strootman s'est rendu coupable d'une grosse "balayette" sur Traoré en pleine surface, logiquement sanctionnée d'un penalty après consultation de la VAR (arbitrage vidéo). Nabil Fekir, sans trembler, l'a converti à l'aide du poteau (74e, 4-1). Clinton Njié a réduit la marque d'une belle frappe enveloppée (82e, 4-2), mais le cauchemar marseillais n'était pas terminé.

Caleta-Car (encore lui), en grande difficulté tout comme son partenaire Luiz Gustavo, a été expulsé pour une énorme faute sur Traoré (encore lui) à la 83e minute. Les Marseillais devront réagir dès mercredi soir, face à Strasbourg, lors de la 7e journée de Ligue 1. Lyon, qui se rendra à Dijon, voudra poursuivre sa bonne série.