Ligue 1 : le PSG enchaîne une quatrième victoire face à Saint-Étienne

, modifié à
  • A
  • A
Edinson Cavani a inscrit un doublé face à Saint-Étienne. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Le PSG a battu Saint-Étienne (3-0) vendredi soir, en ouverture de la 4ème journée de Ligue 1 et conforte ainsi sa place de leader.

Quatre matches, quatre victoires. Le PSG a poursuivi son très bon début de saison, vendredi soir, en s'imposant à domicile face à Saint-Étienne (3-0) à l'occasion de la 4ème journée de Ligue 1. Mais les Parisiens se sont montrés moins brillants que lors de leurs dernières sorties, notamment face à Toulouse (6-2). C'est par un penalty généreux, transformé par Edinson Cavani (20e) qu'ils ont réussi à ouvrir le score… sur leur seul tir de la première période.

Saint-Étienne entreprenant... Le premier acte a été plus que moyen pour les Rouge et Bleu, la faute en partie à des Stéphanois entreprenants. Ces derniers auraient même pu égaliser cinq minutes après l'ouverture du score parisienne sans une jolie parade d'Alphonse Areola face à Jonathan Bamba (25e).

...avant de faiblir. Mais au retour des vestiaires, Thiago Motta, promu capitaine (Thiago Silva avait été laissé sur le banc par Unai Emery) pour cette rencontre, a mis les siens à l'abri, profitant d'une déviation de la poitrine de Marquinhos suite à un coup franc (51e). Moins en verve en seconde période, les Stéphanois n'ont pas réussi à se montrer réellement dangereux et ont faibli physiquement au fil de la rencontre.

Cavani rejoint Falcao. Impitoyables, les joueurs de la capitale en ont profité pour aggraver la marque grâce à une talonnade de Cavani sur un centre de Thomas Meunier en fin de rencontre (90e). L'attaquant uruguayen porte ainsi son total à cinq réalisations en quatre matches et revient à hauteur du Monégasque Radamel Falcao en tête du classement des buteurs.

Neymar discret. Si l'impression laissée par les hommes d'Unai Emery au coup de sifflet final de cette rencontre reste mitigée, les chiffres sont là : trois buts inscrits face à une défense qui n'en avait pris aucun lors de ses trois premiers matches. Le tout avec un Neymar plutôt discret vendredi soir. Comme il en donne souvent l'impression, le PSG n'a pas eu besoin de forcer son talent pour glaner ce quatrième succès en autant de matches. Les Parisiens confortent leur place de leader et prennent trois points d'avance sur Monaco, qui reçoit l'Olympique de Marseille dimanche soir.