Le PSG remporte la dernière édition de la Coupe de la Ligue après une triste finale

, modifié à
  • A
  • A
PSG Coupe de la Ligue Keylor Navas FRANCK FIFE / AFP 1:06
Le gardien du PSG Keylor Navas, décisif pendant les tirs au but, est porté en triomphe par ses coéquipiers. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Le PSG a battu Lyon aux tirs au but (0-0, 6 t.a.b à 5) en finale de la dernière Coupe de la Ligue, vendredi soir au Stade de France. Les Parisiens réalisent le Grand chelem national, après la Ligue 1 et la Coupe de France, mais ne se sont pas rassurés dans le jeu à quelques jours de la Ligue des champions. 

Encore une fois, le PSG se montre intraitable sur la scène française. Au bout de la nuit et de la séance de tirs au but, les Parisiens ont remporté vendredi la dernière édition de la Coupe de la Ligue grâce à leur difficile victoire en finale contre Lyon (0-0, 6 t.a.b à 5). Après le Trophée des champions, la Ligue 1 et la Coupe de France, le club de la capitalise réalise un nouveau Grand chelem national. Mais personne, ou presque, ne se rappellera de cette ultime finale, d'une extrême pauvreté et vraiment pas rassurante à quelques jours de la Ligue des champions pour les deux équipes.

Car même si le PSG a remporté sa 9e Coupe de la Ligue, un record, les hommes de Thomas Tuchel ont encore une fois étalé des lacunes criantes dans le jeu. Sans idées, s'en remettant presque systématiquement à Neymar en l'absence de Kylian Mbappé, blessé, les Parisiens s'évitent tout de même une crise avant le quart de finale de C1 contre l'Atalanta Bergame, le 12 août prochain. Ils peuvent remercier leur gardien Keylor Navas, auteur d'un arrêt décisif lors de la séance de tirs au but sur Bertrand Traoré. Mais comme rien n'est jamais simple à Paris, Layvin Kurzawa est sorti sur blessure et Mauro Icardi a lui aussi paru touché. 

Vers une saison sans coupe d'Europe pour Lyon 

Si les Parisiens méritent de s'adjuger cette finale qu'ils ont globalement dominé, avec plus d'occasions que leurs adversaires, les Lyonnais peuvent tout de même nourrir des regrets. Pour son premier match de compétition depuis le confinement en mars dernier, l'OL a plusieurs fois mis en danger Keylor Navas. Mais c'est bel et bien le gardien Anthony Lopes qui a été le meilleur "Gone" du soir, avec de multiples parades durant les 120 minutes, notamment sur une tête de Neymar magnifiquement claquée sous la barre à la 87e. Sauf que, aussi fort qu'il soit, le Portugais n'a pu éviter la défaite des siens, qui pourrait bien être lourde de conséquences pour l'OL.

Décevant septième au moment de l'arrêt de la Ligue 1, Lyon devait gagner vendredi soir pour éviter de vivre sa première saison sans coupe d'Europe depuis... 1997 ! Le club de Jean-Michel Aulas n'a désormais plus le choix : il doit remporter la Ligue des champions s'il veut retrouver le parfum des soirées européennes. Il faudra déjà éliminer la Juventus Turin, le 7 août en huitième de finale retour, avant de penser à un miracle...