Le jour où Pierre-Louis Basse a rencontré Maradona : "Il parlait sans fard de la drogue"

, modifié à
  • A
  • A
Diego Maradona s'est éteint mercredi à l'âge de 60 ans. 2:19
Diego Maradona s'est éteint mercredi à l'âge de 60 ans. © RASHIDE FRIAS / AFP
Partagez sur :
Au lendemain du décès du footballeur de légende Diego Maradona, le journaliste Pierre-Louis Basse a raconté mercredi sur Europe 1 sa rencontre avec cette star mythique et controversée, lorsqu'il était jeune reporter sur notre antenne, à l'époque d'Eugène Saccomano. 

L'Argentin Diego Maradona, légende du football, s'est éteint mercredi à 60 ans. Au lendemain de sa mort, Pierre-Louis Basse, journaliste et écrivain, a rendu hommage sur Europe 1 à ce footballeur mythique, charismatique mais aussi controversé. Il a notamment raconté sa rencontre avec Diego Maradona, à l'époque où il était jeune reporter pour Europe 1, sous la direction du mythique Eugène Saccomano. 

"J'ai compris ce jour là, en faisant cette longue interview, que Diego Maradona a été ce que des Jesse Owens [athlète afro-américain des années 30] ou des Pelé [footballeur brésilien des années 50 à 70] n'ont pas réussi à être", explique Pierre-Louis Basse. Selon lui, si certains athlètes ont été "manipulés par les grandes instances, ce n'est pas le cas de Maradona".

Sorti de la pauvreté grâce au football

Le champion du monde 1986, mort des suites d'une crise cardiaque, est, à l'inverse, resté fidèle à ses racines, selon le journaliste. "Pourquoi nous aimons le football ? Parce qu'il représente notre enfance et on passe notre vie à la regretter. Celle de Maradona était terrible dans ce quartier de Buenos Aires mais ce ballon l'a sorti de ce quartier", rappelle Pierre-Louis Basse, qui ajoute que "Diago Maradona parlait sans fard de la drogue". "Maradona représentait les plus démunis, les plus pauvres. Il est et restera aussi parce que les laissés pour compte, les délaissés, il ne les a jamais laissés tomber", ajoute le journaliste. 

Europe 1
Par Tiffany Fillon