Judo : l'Ukrainienne Bilodid (-48 kg) plus jeune championne du monde de l'histoire

, modifié à
  • A
  • A
Daria Bilodid, ici en 2017, n'est âgée que de 17 ans. © WOJTEK RADWANSKI / AFP
Partagez sur :

La jeune sportive de 17 ans s'est imposée aux championnats du monde, jeudi à Bakou. 

L'Ukrainienne Daria Bilodid est devenue la plus jeune judoka de l'histoire à être sacrée championne du monde, hommes et femmes confondus, à 17 ans seulement, jeudi à Bakou.

Bilodid, âgée précisément de 17 ans et 345 jours, a battu par ippon la Japonaise Funa Tonaki, tenante du titre, en finale.

Avant elle, le record de précocité appartenait à la légende japonaise Ryoko Tani, victorieuse de la première de ses sept couronnes mondiales à 18 ans et 27 jours, en 1993.

Une championne déjà multi-titrée. En 2017, la grande Ukrainienne était devenue la deuxième plus jeune championne d'Europe de l'histoire, à seize ans, un an après s'être offert les titres continentaux en cadets et en juniors.

L'Argentine Paula Pareto, championne olympique en titre et sacrée championne du monde en 2015, et la Kazakhe Otgontsetseg Galbadrakh, montée sur la troisième marche du podium olympique en 2016, sont médaillées de bronze.